• Recherches

Nigeria. Amnesty International, Human Rights Watch et plusieurs groupes de la société civile nigériane appellent les gouvernements des États du Nigeria à ne pas reprendre les exécutions

, N° d'index: AFR 44/010/2010

Amnesty International, Human Rights Watch, l'Institut des droits humains du barreau nigérian et d'autres organisations non gouvernementales (ONG) nigérianes de défense des droits humains sont très préoccupés par les informations faisant état de la décision du gouvernement nigérian de reprendre les exécutions de prisonniers. Les autorités invoquent la surpopulation des prisons comme motif justifiant la reprise de la peine capitale.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?