• Recherches

Tchad. Les forces de sécurité ont battu et maltraité des manifestants pacifiques placés en détention

, N° d'index: AFR 20/3426/2016

Les autorités tchadiennes doivent mener dans les plus brefs délais une enquête indépendante sur le placement en détention et les mauvais traitements auxquels ont été soumis 17 manifestants pacifiques arrêtés le 6 février. Amnesty International appelle le gouvernement tchadien à prendre immédiatement des mesures pour faire respecter les droits à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d'expression, pour faire en sorte que les allégations de détention arbitraire et de mauvais traitements infligés à des manifestants pacifiques fassent l'objet d'une enquête efficace, et pour que les responsables présumés soient amenés à répondre de leurs actes.

Voir le rapport en French