• Recherches

Tchad. Toujours en quête de sécurité. Les personnes déplacées à l'intérieur de leur pays dans l'est du Tchad

, N° d'index: AFR 20/012/2010

Quatre ans de conflit interne, de violence interethnique et d'attaques de bandits ont poussé des centaines de milliers de personnes à fuir leur foyer de l'est du Tchad. Environ 170 000 personnes, pour la plupart des femmes et des enfants, sont toujours déplacées à l'intérieur de leur pays et ne peuvent pas retourner chez elles dans la sécurité et la dignité. En raison de l'insécurité et de la prolifération des armes légères dans leur village, ces personnes ne peuvent pas rentrer chez elles. Le manque de services de base comme l'accès à l'eau potable, aux soins de santé et à l'éducation dans leur village d'origine est un autre obstacle qui s'oppose à leur retour.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?