Mongolie. La Mongolie ne doit pas accorder l'impunité aux policiers soupçonnés d'atteinets aux droits humains lors des émeutes du 1er juillet 2008

Mongolie. La Mongolie ne doit pas accorder l'impunité aux policiers soupçonnés d'atteinets aux droits humains lors des émeutes du 1er juillet 2008

Télécharger :
Index AI : ASA 30/006/2010
Date de publication : 30 juin 2010
Catégorie(s) : Mongolie

Deux ans après la mort de cinq personnes lors des émeutes de la place Sukhbaatar à Oulan Bator, les autorités mongoles n'ont toujours pas engagé de poursuites contre les policiers soupçonnés d'être responsables d'un recours excessif à l'usage meurtrier d'armes à feu au cours des affrontements, a déclaré Amnesty International.


Ce document est également disponible en :

Anglais :