Le manuel du bien-être propose des outils pour concilier ses activités militantes et son propre bonheur

Bienvenue dans le Volume 2 de la série Sauver le monde sans s’effondrer publiée par Amnesty International, un manuel du bien-être pour les jeunes militant·e·s.

Écrit en collaboration avec de jeunes militant·e·s et s’appuyant sur les réalités auxquelles sont confrontés les jeunes de par le monde, Sauver le monde sans s’effondrer, Volume 2, montre que le fait de mener des activités militantes ne signifie pas nécessairement négliger son propre bonheur.

L’objectif de ce livret est de soutenir les jeunes militant·e·s afin de les aider à prendre davantage soin d’eux et de permettre aux militant·e·s, partout dans le monde, de s’occuper les uns des autres lorsqu’ils défendent les droits humains. Lorsque nous prenons soin les uns des autres, il est possible de trouver un équilibre entre notre activité militante et notre bien-être.

Ce manuel s’inspire du Fanzine, qui est le Volume 1 de la série. Rédigée et conçue par des jeunes de toute la région des Amériques, cette bande dessinée était destinée à apporter aux jeunes militant·e·s des idées susceptibles de les aider à éviter les écueils les plus courants de la mobilisation pour le changement.

Le Volume 2, sous forme de manuel, présente une combinaison de récits à la première personne, d’illustrations, de théories et d’exercices, abordant 17 thèmes différents, notamment : pourquoi il est normal de demander une aide professionnelle, comment réagir face à des microagressions, ainsi qu’aux symptômes de stress, d’anxiété et de surmenage, et comment utiliser des techniques sur la manière de les gérer.

Sauver le monde sans s’effondrer

Lisez notre nouveau manuel sur le bien-être

Alors que les jeunes continuent de se rassembler pour lutter pour un monde juste et équitable, prendre soin de soi revêt une importance cruciale – et ce manuel offre les outils requis pour prendre soin de vous et des autres dans le cadre de vos activités militantes.

Yara Eid, militante âgée de 20 ans, a grandi à Gaza, dans les territoires palestiniens occupés. À l’âge de 14 ans, elle avait connu trois guerres et vu des gens mourir sous ses yeux. Peu après, elle a décidé qu’elle devait quitter Gaza et se mobiliser pour le changement, et elle a obtenu une bourse pour poursuivre ses études.

Depuis qu’elle s’est installée au Royaume-Uni, elle s’est donnée comme mission de faire connaître aux gens la situation dans les territoires palestiniens occupés. En tant que membre du Collectif mondial de jeunes d’Amnesty International, elle a collaboré avec d’autres jeunes à la création du Volume 2 de Sauver le monde sans s’effondrer.

« Les jeunes militant·e·s sont confrontés à une grande résistance au quotidien. À tel point que parfois, cela peut donner envie de laisser tomber. J’ai eu maintes fois le sentiment que mes actions n’avaient pas d’importance, mais j’essaie de me souvenir que chaque petite goutte d’eau peut faire la différence. Lorsque je raconte mon enfance à Gaza et évoque ma campagne en faveur des droits humains, je vois que je fais évoluer les opinions des gens et les amène à s’intéresser aux droits humains », a déclaré Yara Eid.

« Pour de nombreux militant·e·s, la lutte pour les droits humains et ce que nous traversons personnellement dans nos vies peuvent avoir des répercussions sur notre santé mentale. Il importe d’être conscient·e de son bien-être et de s’efforcer de prendre soin de soi et de ses réseaux. Les militant·e·s d’Amnesty International ont cherché à concocter un manuel qui couvre tout un éventail de moyens pour prendre soin de votre santé mentale et qui vous rappelle que vous n’êtes pas tout seuls. Nous l’avons conçu dans un style de bande dessinée en espérant qu’il soit facile à lire. En le lisant, n’oubliez pas que prendre soin de vous et veiller à votre bien-être, c’est une priorité. »

Sujets