Honduras
© Sergio Ortiz/Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

L’insécurité demeurait forte et le niveau de violence élevé. L’impunité généralisée continuait de saper la confiance de la population envers les autorités et la justice. Les manifestations organisées au lendemain de l’élection présidentielle ont été réprimées brutalement par les forces de sécurité. Le Honduras restait l’un des pays les plus dangereux des Amériques pour les défenseurs des droits humains, en particulier pour les personnes s’employant à protéger les droits liés à la terre, au territoire et à l’environnement. Le gouvernement a annoncé la création d’un ministère des Droits humains et de la Justice, qui devait devenir opérationnel en 2018.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Duncan Tucker

Attaché de presse Amériques, +52 (1) 55 48 48 82 66

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts