Burundi
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Des homicides illégaux, des arrestations arbitraires, des disparitions forcées et des violences sexuelles ont eu lieu, et la plupart des victimes étaient des personnes considérées comme des opposant·e·s politiques. La liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique demeurait restreinte ; des journalistes et des défenseur·e·s des droits humains ont subi des représailles du fait de leurs activités. Les discours de haine fondés sur l’appartenance ethnique avaient toujours cours, et le président de la République a tenu des propos à caractère homophobe.

Lire la suite

Peine de mort :

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts