Secrétaire général et membres de la direction générale

Secrétaire général et membres de la direction générale

SECRÉTAIRE GÉNÉRAL

SALIL SHETTY

Suivez Salil sur Twitter @salilshetty

Salil Shetty est entré en fonction comme secrétaire général d’Amnesty International en juillet 2010 ; il est la huitième personne à occuper ce poste.

Militant de longue date contre la pauvreté et pour la justice, Salil Shetty dirige l’action que mène le mouvement dans le monde pour faire cesser les atteintes aux droits humains. Avant de rejoindre Amnesty International, il a été, de 2003 à 2010, le directeur de la Campagne du millénaire des Nations unies. Pendant cette période, il a joué un rôle essentiel dans l4élaboration de la campagne mondiale d4action pour la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement.

Avant de travailler à l’ONU, Salil Shetty a occupé de 1998 à 2003 les fonctions de directeur général d’ActionAid, qu’il a transformée en l’une des ONG internationales d’aide au développement les plus importantes du monde.

Salil Shetty a étudié à l’Indian Institute of Management à Ahmedabad, en Inde, et à la London School of Economics, au Royaume-Uni.

DIRECTION GÉNÉRALE DU SECRÉTARIAT INTERNATIONAL

Le Secrétariat international d’Amnesty International est dirigé par une équipe de direction, qui est elle-même dirigée par le secrétaire général. Les membres de la direction générale travaillent en étroite collaboration avec les directeurs/trices et les directeurs/trices adjoint-e-s des différents programmes (services) du Secrétariat international. Ensemble, ils définissent l’orientation stratégique, s’occupent de la gestion opérationnelle et fournissent un soutien direct au personnel et aux bénévoles du Secrétariat international. Les membres de la direction générale travaillent également en étroite collaboration avec les responsables des branches locales d’Amnesty International.

Les membres de la direction générale sont :

ANNA NEISTAT

Recherches

Anna Neistat est directrice générale chargée des recherches à Amnesty International. Elle a la responsabilité de diriger et d’élaborer le programme mondial de recherche d’Amnesty International et de superviser la manière dont l’organisation réagit aux crises dans le monde.

Anna Neistat milite en faveur des droits fondamentaux depuis plus de 18 ans. Elle a mené plus de 60 enquêtes dans des zones de conflit autour du monde, notamment en Afghanistan, en Haïti, au Kenya, au Népal, au Pakistan, au Sri Lanka, en Syrie, en Tchétchénie, en Ukraine, au Yémen et au Zimbabwe. Avant de rejoindre Amnesty International, Anna Neistat a été directrice adjointe de programme pour Human Rights Watch. Son travail a fait l’objet d’un film : E-Team.

Avant cela, Anna Neistat a travaillé pour la station de radio russe Écho de Moscou, pour l’Open Society Institute et le Radcliffe Institute for Advanced Studies. Elle est titulaire d’une maîtrise de droit de l’université de Harvard, d’un doctorat en droit et d’une maîtrise d’histoire et de philosophie. Elle est membre du barreau de l’État de New York.

COLM Ó CUANACHÁIN

Bureau du secrétaire général

Colm Ó Cuanacháin est le directeur général du bureau du secrétaire général au sein d’Amnesty International. Il est responsable du bureau du secrétaire général et des Équipes de direction mondiale et de stratégie et évaluation ; il est chargé du soutien aux sections et structures au niveau mondial et de la supervision des Bureaux nationaux, ainsi que de la gouvernance de l’organisation pour le Bureau exécutif international.

Il a assumé plusieurs autres fonctions au sein d’Amnesty International, notamment celles de directeur général du développement du mouvement, de président de l’organe mondial de gouvernance de l’organisation, de secrétaire général de la section irlandaise et de directeur général des campagnes.

Il a par le passé travaillé pour ActionAid International comme responsable des campagnes. Il est titulaire d’un doctorat en éducation aux droits humains.

JULIE VERHAAR

Collecte de fonds et engagement dans le monde

Julie Verhaar est la directrice générale de la collecte de fonds et de l’engagement à Amnesty International. Il lui incombe de diriger les initiatives de collectes de fonds de l’organisation en vue de réaliser des objectifs ambitieux en termes de croissance des revenus et du nombre de membres.

Julie Verhaar a œuvré pendant plus de 10 ans dans le domaine de la collecte de fonds au sein d’organisations majeures, notamment au sein de l’UNICEF (Fonds des Nations unies pour l’enfance), où elle a été responsable des opérations de collecte et directrice adjointe suppléante de la collecte de fonds auprès du secteur privé, de Greenpeace International et de la Croix-Rouge néerlandaise.

Auparavant, elle avait fondé Sunrise Integrate Marketing Services Ltd, et exercé la fonction de directrice générale au sein de cette entreprise de gestion de projets et de conseil basée aux Pays-Bas.

MINAR PIMPLE

Opérations mondiales

Minar Pimple est directeur général des opérations mondiales au sein d’Amnesty International. C’est à lui qu’il incombe de superviser le fonctionnement et l’impact des bureaux régionaux du Secrétariat international qui ouvrent dans le monde entier depuis 2013, assurant à l’organisation une présence mondiale.

Minar Pimple veille sur le fonctionnement de ces nouveaux bureaux où des équipes basées dans chaque région concernée gèrent les recherches, le travail de campagne et les activités de communication et de développement d’Amnesty International.

Avant de rejoindre Amnesty International, Minar Pimple a été, aux Nations unies, directeur régional des Objectifs du Millénaire pour le développement, chargé des opérations et du plaidoyer de la campagne en Asie-Pacifique. Il a également exercé les fonctions de directeur exécutif de la Décennie des droits de l’homme dans le domaine de l’éducation (PHDRE) et de responsable principal de Youth for Unity and Voluntary Action (YUVA), une organisation de la société civile qui promeut les droits humains et le développement durable en faveur des habitants des villes et des campagnes souffrant de la pauvreté en Inde. Minar Pimple a occupé différents postes au sein des instances dirigeantes de la Coalition internationale de l’habitat ainsi que d’Oxfam International, où il a été président fondateur d’Oxfam Inde.

RICHARD EASTMOND

Personnes et services

Richard Eastmond est le directeur général du programme Personnes et services à Amnesty International. Il est responsable des ressources humaines, des communications internes, des finances, des services juridiques, du service informatique, de la sécurité et des services liés au lieu de travail. Richard Eastmond a précédemment occupé le poste de directeur général du Développement organisationnel et des ressources humaines au Secrétariat international, dans le cadre duquel sa principale mission a été d’aider à la mise en œuvre du programme mondial de transition et à la création des bureaux régionaux.

Avant cela, Richard Eastmond a travaillé à Tearfund, Clear Channel International, CBS, LexisNexis et Reed Education.

TAWANDA MUTASAH

Droit et politique

Tawanda Mutasah est le directeur général du programme Droit et politique au sein d’Amnesty International. Il est chargé de superviser l’élaboration des politiques en matière de droits humains, des positions juridiques et des stratégies judiciaires du mouvement.

Tawanda Mutasah jouit de 20 années d’expérience de haut niveau dans le domaine des droits humains, de la gouvernance, de l’état de droit et du travail humanitaire. Il a notamment assumé les fonctions de directeur exécutif de l’Open Society Initiative for Southern Africa (OSISA) et de coordonnateur Politique, plaidoyer et communications pour l’Afrique australe à Oxfam Royaume-Uni, et a été le principal fondateur d’une large coalition nationale pour la réforme constitutionnelle au Zimbabwe.

Il a œuvré comme administrateur de la Coalition pour le Dialogue sur l’Afrique, dirigé la mise sur pied d’un projet Brésil-Afrique encourageant le partage des compétences juridiques en termes de droits humains entre jeunes avocats lusophones, et contribué à la création du Southern Africa Litigation Center.

Tawanda Mutasah a étudié le droit à l’université de Harvard, à la faculté de droit de l’université de New York et à l’université du Zimbabwe. Il est titulaire d’une maîtrise en management de l’université du Witwatersrand. Il a reçu en 2004 le prix International Rule of Law Award, décerné par l’Association internationale du barreau.

THOMAS SCHULTZ-JAGOW

Campagnes et communications

Thomas Schultz-Jagow est le directeur général des campagnes et des communications à Amnesty International. Il veille à la mise en œuvre d’une stratégie intégrée dans le cadre des campagnes et communications mondiales du mouvement, et s’occupe notamment des communications éditoriales, destinées aux médias et numériques. Thomas est l’un des principaux porte-parole au sujet des campagnes et du mouvement d’Amnesty International.

Il a précédemment travaillé pour Oxfam Grande-Bretagne, où il a occupé les postes de directeur des campagnes et de directeur des communications. Avant Oxfam, Thomas était directeur des communications au secrétariat international de WWF (World Wildlife Fund), et a assumé des fonctions de direction en rapport avec les campagnes et les communications à WWF Allemagne, Greenpeace International et Greenpeace Allemagne. Il est diplômé de sciences politiques et d’histoire.