Brunéi Darussalam

Amnesty International ne prend pas position sur les questions de souveraineté ou les conflits territoriaux. Les frontières apparaissant sur cette carte sont basées sur les données géospatiales des Nations unies.
Voir d’autres pays dans

Vue d'ensemble

L’absence de transparence rendait difficile toute évaluation indépendante de la situation en matière de droits humains. Des modifications du Code pénal de la charia, échelonnées dans le temps et non encore appliquées, prévoyaient l’imposition, pour une série d’infractions, de la peine de mort et de châtiments corporels constituant des actes de torture et d’autres mauvais traitements, comme la bastonnade et la lapidation. Si elles étaient appliquées, ces modifications limiteraient par ailleurs davantage encore les droits à la liberté de pensée, de conscience et de religion, et renforceraient la discrimination à l’égard des femmes.

État de la peine de mort

Abolitionniste en pratique

La législation prévoit la peine de mort, mais aucune exécution n’a eu lieu depuis 10 ans

Voir le rapport d’Amnesty International 2023/24

Actualités

Recherches

Rapports, briefings, déclarations, communications et autres ressources produites par les chercheurs d’Amnesty.

Demandes de renseignements des médias

[email protected]

Adresse

P.O. Box 1523 Nana Post Office Bangkok 10112 THAILAND

Téléphone

+66 2 663 7979

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir toutes les coordonnées