Émirats arabes unis
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Plus d’une vingtaine de prisonniers d’opinion, dont le défenseur des droits humains bien connu Ahmed Mansour, étaient toujours en détention aux Émirats arabes unis. La liberté d’expression est restée limitée dans le pays ; des mesures ont été adoptées pour réduire au silence les habitant·e·s du pays, émiriens ou étrangers, qui émettaient des opinions défavorables aux autorités à propos de la gestion de l’épidémie de COVID-19 et d’autres thèmes sociaux et politiques. Un certain nombre de détenus n’ont pas été libérés après avoir purgé leur peine, sans justification judiciaire. Un tribunal britannique a conclu que le chef du gouvernement, Mohammed ben Rachid al Maktoum, avait enlevé et privé de liberté deux de ses filles.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

عنوان: 114 شارع القاهرة، بناية مسابكي-سرحال، قسم أ، الطابق السابع، الحمرا، بيروت لبنان

Téléphone

+961 1 748751

Courriel

middleeast@amnesty.org

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts