Émirats arabes unis

© Zohaib Anjum/Getty Images
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Cette année encore, les autorités ont restreint de manière arbitraire les droits à la liberté d’expression et d’association, et arrêté et poursuivi en justice, aux termes des textes législatifs sur la diffamation et des lois antiterroristes, des opposants et des personnes critiques à l’égard du gouvernement, ainsi que des étrangers. Les disparitions forcées et les procès inéquitables restaient des pratiques courantes. Les détenus étaient régulièrement torturés et maltraités. De très nombreuses personnes condamnées les années précédentes à l’issue de procès inéquitables se trouvaient toujours en détention ; certaines étaient des prisonniers d’opinion. Les femmes continuaient de faire l’objet de discrimination dans la législation et dans la pratique. Les travailleurs migrants étaient en butte à l’exploitation et aux mauvais traitements. Cette année encore, des tribunaux ont prononcé des sentences capitales ; aucune exécution n’a été signalée.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Sara Hashash

Attachée de presse Moyen-Orient et Afrique du Nord,+44 207 413 5511

Nos bureaux

114 Cairo Street, Massabki-Serhal Buliding Bloc A, 7th floor, Hamra Beirut - Lebanon

Téléphone

+961 1 748751

Courriel

mena@amnesty.org

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts