États-Unis
© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le bilan globalement mauvais du gouvernement de Donald Trump en matière de droits humains s’est encore dégradé en 2020, tant au plan national qu’international. Des manifestations massives ont eu lieu à travers le pays au cours de l’année, marquée par la pandémie de COVID-19, des élections générales contestées et un fort regain du racisme en réaction au mouvement Black Lives Matter. Face aux milliers de manifestations contre le racisme institutionnel et les violences policières, les responsables de l’application des lois ont fréquemment eu recours à une force excessive contre des manifestant·e·s et des défenseur·e·s des droits humains, sans faire obstacle aux contre-manifestations violentes lors de rassemblements essentiellement pacifiques. Le gouvernement a par ailleurs tenté d’affaiblir les garanties internationales relatives aux droits humains protégeant les femmes, les personnes LGBTI et les victimes de crimes de guerre, notamment. Il s’est également servi de la pandémie de COVID-19 pour faire subir des violations supplémentaires aux migrant·e·s et aux demandeurs et demandeuses d’asile. Joe Biden a été déclaré vainqueur à l’issue de l’élection présidentielle de novembre.

Lire la suite

Peine de mort :

Non abolitionniste

La peine de mort est inscrite dans la législation du pays ou territoire.

Nouvelles

Questions des médias

Nos bureaux

Bureau de la section

5 Penn Plaza, 16th floor NEW YORK - NY 10001

Téléphone

0012128078400

Fax

0012126271451

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts