Côte d'Ivoire

© Amnesty International
  • Descriptif du pays

Vue d'ensemble

Le droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique a été restreint et de nombreux membres de l’opposition ont été arrêtés. Plusieurs dizaines de détenus étaient toujours en attente de leur procès en lien avec les violences postélectorales de 2010-2011, et il restait préoccupant de constater qu’un certain nombre de responsables présumés de crimes commis pendant cette période échappaient toujours à l’obligation de rendre des comptes. Le procès de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé s’est ouvert devant la CPI. Simone Gbagbo n’a pas été transférée à la CPI, qui avait pourtant décerné un mandat d’arrêt à son encontre ; son procès a débuté devant un tribunal ivoirien. Le Programme des Nations unies pour l’environnement (PNUE) a lancé une évaluation de l’impact environnemental lié aux tonnes de déchets toxiques qui avaient été déversés en 2006. Dix-neuf personnes, dont un enfant, ont été tuées dans une attaque menée par un groupe armé.

Pour en savoir plus

Peine de mort:

Abolitionniste pour tous les crimes

Le pays ou territoire n’a pas recours à la peine de mort.

Nouvelles

Questions des médias

Sadibou Marong

Attaché de presse Afrique centrale et de l’Ouest, +221 33 869 30 03

Nos bureaux

Bureau de la section

Office address: Cocody 2 Plateaux ,7eme tranche Carrefour les Oscars, lot 3665 / ILOT 305 ABIDJÁN Mailing address: 04 BP 895 ABIDJAN 04

Téléphone

0022522425918

Fax

0022522420024

Courriel

amnesty.ci@amnestyci.org

Consulter le site de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir tous les contacts