récents

4 664 résultats

  • Nouvelles
  • Amériques
  • Censure et liberté d'expression

Mexique. «La guerre est déclarée» contre les journalistes : un troisième reporter tué en l'espace d'un mois

Le troisième assassinat de journaliste en l'espace d'un mois au Mexique renforce encore les inquiétudes relatives à l'état de la liberté d'expression dans le pays, a déclaré Amnesty International. Miroslava Breach, reporter pour La Jornada et Norte de Juárez, a été abattue alors qu'elle se trouvait dans sa voiture devant son domicile, dans l'État de Chihuahua, dans le nord du Mexique. Miroslava Breach était connue pour ses reportages portant sur des questions telles que le crime organisé et le trafic de stupéfiants.

Date:
24 mars 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Détention

Cuba. Un militant condamné à trois ans de prison après avoir critiqué Fidel Castro

La peine de trois ans d’emprisonnement prononcée contre le chef d’un mouvement chrétien en faveur de la démocratie ayant critiqué Fidel Castro illustre clairement les restrictions qui continuent de toucher le droit à la liberté d’expression à Cuba, a déclaré Amnesty International. Eduardo Cardet Concepción, chef du Mouvement chrétien Libération (MCL), a été condamné lundi 20 mars, a annoncé sa femme à Amnesty International.

Date:
21 mars 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Militants et défenseurs des droits humains

Émirats arabes unis. Un raid nocturne surprise conduit à l'arrestation d'un éminent défenseur des droits humains

À la suite de l'arrestation du militant des droits humains Ahmed Mansoor à 3h15 heure locale, au terme d'une fouille systématique de chaque pièce de son appartement, Lynn Maalouf, directrice pour la recherche au bureau régional d'Amnesty International à Beyrouth, a déclaré : « Amnesty International est révoltée et consternée par ce raid nocturne surprise ayant pour but d'arrêter Ahmed Mansoor, courageux défenseur des droits humains aux Émirats arabes unis.

Date:
20 mars 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Émirats arabes unis. La décision de maintenir Osama al Najjar en détention est «indéfendable»

Les autorités des Émirats arabes unis doivent immédiatement libérer Osama al Najjar, militant de 28 ans, a déclaré Amnesty International le lendemain de la date d'expiration de sa peine de prison. Arrêté le 17 mars 2014, Osama al Najjar a été condamné à trois ans de prison parce qu’il a envoyé des messages sur Twitter au ministre de l'Intérieur pour lui dire son inquiétude quant aux mauvais traitements infligés à son père en prison.

Date:
18 mars 2017
  • Recherches
  • Afrique
  • Censure et liberté d'expression

Burundi: Déclaration d'Amnesty International au Conseil des droits de l’homme des Nations unies, Trente-quatrième session : 27 février - 24 mars 2017

Depuis le début de la crise actuelle, le gouvernement du Burundi cherche à étouffer le travail des médias indépendants et de la société civile. Malgré d’importantes restrictions à leur travail, les ONG continuent, toutefois, de documenter et de signaler les graves atteintes aux droits humains commises dans le pays. Depuis le mois de septembre 2016 que ce Conseil examine la situation dans le pays, le gouvernement burundais a imposé davantage de mesures contraignantes, notamment la fermeture de plusieurs organisations de défense des droits humains et l’instauration de nouveaux contrôles sur le travail effectué par les ONG.

Date:
13 mars 2017
Index AI:
AFR 16/5863/2017
  • Nouvelles
  • Censure et liberté d'expression

Amnesty International et ProtonMail unissent leurs forces pour lutter contre la cyber-censure

À l'occasion de la Journée mondiale contre la cyber-censure, ProtonMail et Amnesty International unissent leurs forces pour montrer comment les restrictions sur Internet affectent les gens dans le monde. ProtonMail est le plus grand fournisseur de messagerie cryptée au monde. C'est l'outil de confidentialité le plus utilisé par les journalistes, les militants et les utilisateurs quotidiens conscients de la vie privée.

Date:
10 mars 2017
  • Campagnes
  • Asie et Pacifique
  • Militants et défenseurs des droits humains

Malaisie: RECONNUE COUPABLE D’AVOIR PROJETÉ UN DOCUMENTAIRE SUR LES DROITS HUMAINS

Lena Hendry, défenseure des droits humains malaisienne, a été reconnue coupable par le tribunal de première instance de Kuala-Lumpur d’avoir projeté dans un cadre privé le documentaire No Fire Zone: The Killing Fields of Sri Lanka. Elle risque jusqu’à trois ans d’emprisonnement ou une amende pouvant atteindre 30 000 ringgits.

Date:
9 mars 2017
Index AI:
ASA 28/5827/2017
  • Nouvelles
  • Indonésie
  • Discrimination

Indonésie. Les peines pour blasphème sont injustes et doivent être annulées

Les autorités indonésiennes doivent libérer immédiatement et sans condition trois personnes condamnées au titre de la législation du pays relative au blasphème pour avoir pratiqué pacifiquement leur religion, a déclaré Amnesty International mardi 7 mars. Ahmad Mussadeq, Mahful Muis Tumanurung et Andry Cahya sont trois membres d’un mouvement religieux minoritaire aujourd’hui dissous, le Gafatar, qui ont été condamnés pour blasphème par le tribunal de district de Djakarta-Est mardi 7 mars.

Date:
7 mars 2017
  • Recherches
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Censure et liberté d'expression

Algérie: Un militant pour la justice sociale en procès à El Oued

Le 7 mars, Yahia Ben Ammar, un Algérien qui milite en faveur de la justice sociale, comparaîtra devant une cour de justice à El Oued, dans le sud de l'Algérie. Il est poursuivi pour des charges liées au fait qu’il a exercé son droit à la liberté d'expression et de réunion pacifique au cours de manifestations pacifiques à la fin de l’année 2016. Il est également accusé d’avoir insulté et agressé des policiers après son arrestation en janvier 2017, dans une affaire distincte.

Date:
6 mars 2017
Index AI:
MDE 28/5818/2017
  • Campagnes
  • Arabie saoudite
  • Procès iniques

Arabie Saoudite: LA PEINE D’EMPRISONNEMENT D’UN DÉFENSEUR DES DROITS HUMAINS A ÉTÉ MAINTENUE

Le tribunal pénal spécial de Riyadh a maintenu la peine d’emprisonnement de 11 ans d’Issa al Hamid, un défenseur des droits humains saoudien. On craint qu’il ne soit mis en détention à tout moment pour commencer à purger sa peine. S’il est emprisonné, ils sera considéré comme un prisonnier d’opinion.

Date:
6 mars 2017
Index AI:
MDE 23/5809/2017
  • Campagnes
  • Iran
  • Détention illégale

Iran: UN UNIVERSITAIRE EN GRÈVE DE LA FAIM APRÈS LE RENVOI DE SON AVOCATE

Ahmadreza Djalali, un universitaire iranien, a repris sa grève de la faim et a indiqué qu'il n’absorbait plus de liquides ni d’aliments. Il proteste contre sa détention prolongée et le fait que les autorités refusent de le laisser consulter l’avocate qu’il a choisie. Il a dit qu'il préférait « mourir de sa grève de la faim qu'être déclaré coupable de charges dénuées de tout fondement ».

Date:
2 mars 2017
Index AI:
MDE 13/5807/2017