récents

4 477 résultats

  • Nouvelles
  • Gambie
  • Manifestations

Gambie. Des arrestations et des fermetures de médias surviennent à l’approche de la date d’investiture du nouveau président

Le gouvernement du président Yahya Jammeh, vaincu lors de l’élection présidentielle de décembre en Gambie, a arrêté de manière arbitraire des sympathisants de l’opposition et fermé trois stations de radio indépendantes au cours de la semaine écoulée, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International jeudi 5 janvier. Yahya Jammeh est tenu, en vertu de la Constitution gambienne, de céder le pouvoir au président-élu Adama Barrow d’ici au 19 janvier 2017.

Date:
5 janvier 2017
  • Campagnes
  • Thaïlande
  • Internet et réseaux sociaux

Thaïlande: LA LIBERTÉ SOUS CAUTION D’UN MILITANT A ÉTÉ RÉVOQUÉE À CAUSE D’UNE PUBLICATION SUR FACEBOOK

Jatupat Boonpattararaksa, un militant, risque jusqu’à 15 ans d’emprisonnement pour avoir publié un article sur Internet. Le 22 décembre, les autorités ont révoqué sa liberté sous caution parce qu’il aurait publié des commentaires humoristiques sur les réseaux sociaux et l’ont placé en détention à la prison centrale de Khon Kaen, dans le nord-est de la Thaïlande.

Date:
23 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
ASA 39/5412/2016
  • Nouvelles
  • Asie et Pacifique
  • Groupes religieux

Pakistan. Les lois sur le blasphème à l'origine d'atteintes aux droits humains

Les lois pakistanaises sur le blasphème sont souvent utilisées contre les membres de minorités religieuses ou autres qui sont la cible de fausses accusations, et elles encouragent des milices prêtes à menacer ou à tuer ces dernières à passer à l'acte, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public le 21 décembre. « Il existe tout un ensemble de preuves accablantes montrant que les lois pakistanaises sur le blasphème violent les droits humains et encouragent les gens à rendre la justice eux-mêmes.

Date:
21 décembre 2016
  • Campagnes
  • République démocratique du Congo (RDC)
  • Censure et liberté d'expression

République démocratique du Congo: VINGT MILITANTS ARRÊTÉS LORS D'UN SIT-IN PACIFIQUE

Vingt militants du mouvement de jeunes Lutte pour le Changement (LUCHA) ont été arrêtés lors d'un sit-in pacifique dans la ville de Goma le 21 décembre. Ils protestaient contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila au-delà de la fin de son second mandat qui s'est achevé le 19 décembre.

Date:
21 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
AFR 62/5407/2016
  • Campagnes
  • Soudan du Sud
  • Censure et liberté d'expression

Soudan du Sud: TROIS HOMMES ONT ÉTÉ LIBÉRÉS, QUATRE AUTRES ONT ÉTÉ DÉTENUS ARBITRAIREMENT

Deux des 30 hommes qui étaient en détention arbitraire à la prison du siège du Service national de la sûreté et du renseignement ont été libérés. Au moins cinq autres hommes ont été arrêtés, mais l'un d’entre eux a été libéré le 17 décembre. Au moins 32 hommes sont actuellement détenus au centre de détention du Service national de la sûreté et du renseignement.

Date:
20 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
AFR 65/5293/2016
  • Campagnes
  • Asie et Pacifique
  • Internet et réseaux sociaux

Un premier pas vers la connexion en Corée du Nord

Par Suki Chung, 19 décembre 2016 La vie d'un défenseur des droits humains est ponctuée de hauts et de bas : les progrès sont difficiles à réaliser et les échecs ne sont pas rares. Pourtant, même une chargée de campagne sur la Corée du Nord peut passer une bonne journée, comme l'explique Suki Chung, coordonnatrice régionale de campagne pour Amnesty International (Asie de l'Est). C'était une belle matinée à Hong Kong.

Date:
19 décembre 2016
  • Campagnes
  • République démocratique du Congo (RDC)
  • Militants et défenseurs des droits humains

République Démocratique du Congo: DEUX JEUNES MILITANTS DU MOUVEMENT LUCHA DISPARAISSENT SANS LAISSER DE TRACES

Gloria Senga et Musasa Tshibanda, deux jeunes militants, ont disparu sans laisser de traces dans la soirée du 16 décembre, après avoir vu un autre jeune militant à Kinshasa. Gloria Senga et Musasa Tshibanda sont des membres de la Lutte pour le Changement (LUCHA), un mouvement de jeunes.

Date:
19 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
AFR 62/5391/2016
  • Campagnes
  • Bahreïn
  • Militants et défenseurs des droits humains

Bahreïn: . LIBÉRÉE POUR RAISONS MÉDICALES MAIS TOUJOURS EN INSTANCE DE JUGEMENT

Ghada Jamsheer, militante bahreïnite de défense des droits des femmes, a été libérée de prison le 12 décembre pour raisons médicales. Le tribunal a ordonné qu'elle purge sous la forme de travaux d'intérêt général les quatre mois restants sur sa peine cumulée de 10 mois d’emprisonnement. Elle est toujours en instance de jugement pour d'autres affaires.

Date:
16 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
MDE 11/5355/2016
  • Campagnes
  • Ouzbékistan
  • Militants et défenseurs des droits humains

Ouzbékistan: UN JOURNALISTE RISQUE DE VOIR SA PEINE DE PRISON PROLONGÉE

Mouhammad Bekjanov, un journaliste de 62 ans qui devrait être libéré en janvier après avoir passé plus de 17 ans en prison pour des motifs politiques, a été placé dans une cellule disciplinaire. En Ouzbékistan, il est courant que les autorités recourent à cette pratique avant de prolonger une peine d'emprisonnement de manière arbitraire.

Date:
16 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
EUR 62/5366/2016
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Droits économiques, sociaux et culturels

France. La prolongation de l'état d'urgence risque de normaliser des pouvoirs d'exception

L'adoption par le Parlement français le 15 décembre d'une nouvelle loi visant à prolonger l'état d'urgence dans le pays pour une période de sept mois supplémentaires risque de normaliser des mesures d'exception, tout en affaiblissant les droits humains et l'état de droit, ont déclaré Human Rights Watch et Amnesty International le 15 décembre 2016. Au terme de cette dernière prolongation, la France aura passé 20 mois sous état d'urgence.

Date:
15 décembre 2016
  • Recherches
  • Europe et Asie centrale
  • Censure et liberté d'expression

Le possible recours du Conseil de l’Europe à une procédure d'infraction contre l’Azerbaïdjan en raison de son refus de libérer Ilgar Mammadov met à l’épreuve sa détermination à réparer les injustices

Amnesty International salue la décision prise le 8 décembre par le Comité des ministres du Conseil de l’Europe d’intensifier ses efforts en vue d’obtenir la libération du militant politique et prisonnier d’opinion azerbaïdjanais Ilgar Mammadov, y compris en envisageant sérieusement de recourir à une procédure d’infraction contre l’Azerbaïdjan en vertu de l’article 46. 4 de la Convention européenne des droits de l’homme.

Date:
15 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
EUR 55/5357/2016
  • Campagnes
  • Égypte
  • Prisonniers d'opinion

Égypte: REPORT DU PROCÈS DE SHAWKAN AU 27 DÉCEMBRE

Le procès de Mahmoud Abu Zeid (alias « Shawkan »), photographe de presse et prisonnier d’opinion égyptien, a été reporté au 27 décembre. Le rapport établi à la suite de l’examen médical réalisé par le médecin de l’administration pénitentiaire, qui pourrait permettre la libération de Shawkan pour raisons de santé, n’a pas encore été mis à disposition.

Date:
15 décembre 2016
Auteur:
Amnesty International
Index AI:
MDE 12/5320/2016