récents

4 449 résultats

  • Nouvelles
  • Afrique du Sud
  • Justice

L'Afrique du Sud, qui s'apprête à présider la SADC, doit réaffirmer son engagement envers les droits humains

L'Afrique du Sud doit prendre la tête des initiatives visant à contrer les menaces qui planent sur les droits fondamentaux dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), a déclaré Amnesty International à l'approche du 37e sommet des chefs d'État à Pretoria. Le pays succède au Swaziland à la tête du bloc régional, alors que plusieurs États membres – notamment l'Angola, la République Démocratique du Congo (RDC), la Zambie et le Zimbabwe – connaissent une forte instabilité politique en lien avec des élections qui ont mis à rude épreuve la liberté d'expression, de réunion pacifique et d'association.

Date:
18 août 2017
  • Nouvelles
  • États-Unis
  • Discrimination

États-Unis. Donald Trump doit condamner la haine raciale

En réaction aux événements du 12 août à Charlottesville en Virginie, Njambi Good, directrice exécutive adjointe des campagnes et des membres de la section américaine d’Amnesty International, a déclaré : « Les autorités doivent agir pour désamorcer les tensions à Charlottesville et prendre des mesures immédiates pour combattre la haine à l’égard des personnes de couleur, des immigrants, des réfugiés, des juifs, des musulmans et autres.

Date:
12 août 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Peine de mort

Syrie. L'exécution extrajudiciaire de Bassel Khartabil est une illustration sinistre des horreurs commises dans les prisons syriennes

Réagissant aux informations faisant état, le 2 août, de l'exécution du militant syro-palestinien Bassel Khartabil, Anna Neistat, directrice de la recherche à Amnesty International, a déclaré : « Cette nouvelle nous attriste et nous révolte profondément. Bassel Khartabil restera dans nos mémoires comme un exemple de courage, lui qui a pacifiquement combattu pour la liberté jusqu'à la fin. Nos pensées vont à sa famille.

Date:
2 août 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Liban. L’enquête sur la mort de réfugiés syriens en détention aux mains de l’armée doit être approfondie

Les autorités libanaises doivent divulguer l’ensemble des résultats de leur enquête sur la mort de quatre réfugiés syriens, a déclaré Amnesty International après que le procureur militaire du Liban a indiqué le 24 juillet qu’un rapport d’expertise médicolégale concluait que ceux-ci étaient décédés des suites de « causes naturelles ». Ces hommes sont morts après avoir été arrêtés lors d’une opération militaire dans la ville d’Arsal le 30 juin 2017.

Date:
25 juillet 2017
  • Campagnes
  • Arabie saoudite
  • Peine de mort

Arabie saoudite: 14 HOMMES RISQUENT D’ÊTRE EXÉCUTÉS À TOUT MOMENT

Quatorze hommes saoudiens risquent d’être exécutés à tout moment, leurs familles ayant appris le 23 juillet que la Cour suprême avait confirmé leur condamnation à mort. Ces hommes avaient été condamnés à mort le 1er juin 2016 à l’issue d’un procès d’une iniquité flagrante basé sur des « aveux » qui avaient, d’après eux, été obtenus sous la torture.

Date:
24 juillet 2017
Index AI:
MDE 23/6783/2017
  • Nouvelles
  • Soudan
  • Discrimination

Soudan. Plusieurs centaines de manifestants étudiants darfouriens bloqués aux portes de la capitale

Les autorités soudanaises doivent mettre un terme à la discrimination persistante dont sont victimes les étudiants originaires du Darfour dans les universités, a déclaré Amnesty International mercredi 19 juillet 2017, tandis que plus de 1 000 étudiants darfouriens de l'université Bakht al Rida, dans l'État du Nil Blanc, montaient à la capitale, Khartoum, pour exiger la libération de 10 de leurs collègues accusés d'avoir tué deux policiers.

Date:
19 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Angola
  • Justice

Angola. La société civile remporte une victoire avec le rejet par la justice d'un décret relatif aux ONG

Réagissant à la décision du Tribunal constitutionnel de l'Angola qui a considéré comme inconstitutionnel le décret présidentiel relatif aux organisations non gouvernementales (ONG), qui visait à contrôler l'enregistrement des ONG et leur soutien financier, le directeur régional d'Amnesty International pour l'Afrique australe, Deprose Muchena, a déclaré : « L'arrêt du Tribunal constitue une avancée notable, car elle offre aux autorités angolaises l'occasion de revoir leur copie et de collaborer avec les ONG locales afin de créer un environnement sûr et favorable pour la société civile.

Date:
14 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Tanzanie
  • Militants et défenseurs des droits humains

Tanzanie. Il faut que l’État cesse de menacer les groupes qui défendent des droits

Des organisations internationales appellent à respecter les libertés d’expression et d’association Nairobi, 6 juillet 2017 – Il faut que l’État tanzanien cesse de tenir des propos hostiles à l’égard des groupes de la société civile et de menacer d’entraver leurs activités, ont déclaré 18 organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales jeudi 6 juillet 2017. Ce discours vise notamment les groupes qui aident des jeunes filles enceintes à achever leur scolarité et ceux qui défendent les droits des lesbiennes, des gays et des personnes bisexuelles et transgenres (LGBT).

Date:
5 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Détention

Bahreïn. Une défenseure des droits humains risque d'être soumise à la torture, notamment à des agressions sexuelles

Réagissant aux informations signalant que la défenseure des droits humains Ebtisam al Saegh a été arrêtée par les autorités bahreïnites dans la nuit du 3 juillet 2017, Samah Hadid, directrice des campagnes à Amnesty International pour le Moyen-Orient, a déclaré : « Les autorités bahreïnites doivent libérer immédiatement et sans condition Ebtisam al Saegh, dont le seul crime est d'avoir déclaré haut et fort que le gouvernement est déterminé à étouffer toute forme de dissidence.

Date:
4 juillet 2017
  • Campagnes
  • Arabie saoudite
  • Peine de mort

Arabie saoudite: UN NIGÉRIAN RISQUE D’ÊTRE EXÉCUTÉ

Le Nigérian Suliamon Olufemi risque toujours d’être exécuté en Arabie saoudite. Le 19 avril, 11 de ses coaccusés ont été libérés de prison et expulsés vers le Nigeria, après avoir purgé leur peine de 15 ans de réclusion. Suliamon Olufemi a été condamné à mort en 2005 à l’issue d’un procès inique et a épuisé toutes ses voies de recours.

Date:
3 juillet 2017
Index AI:
MDE 23/6621/2017
  • Recherches
  • Iran
  • Disparitions forcées

Iran: Il faut mettre fin immédiatement à la disparition forcée des hommes kurdes arrêtés après des affrontements armés et aux représailles contre leurs familles

Les autorités iraniennes doivent révéler sans délai ce qu’il est advenu de cinq hommes appartenant à la minorité kurde d’Iran, qui sont victimes de disparition forcée depuis les 23 et 24 juin 2017, a déclaré Amnesty International vendredi 30 juin.

Date:
30 juin 2017
Index AI:
MDE 13/6649/2017
  • Campagnes
  • Italie
  • Bidonvilles et droit au logement

Italie: DES FAMILLES ROMS SE RETROUVENT SANS ABRI, D’AUTRES SONT MENACÉES

Près de 600 Roms craignent que leur logement dans le camp informel de Germagnano, à Turin (Italie), soit détruit. Au moins sept familles se sont retrouvées sans abri après avoir été expulsées de force et que leur logement eut été détruit. Les autorités municipales n’ont pas mené de véritable consultation pour identifier des solutions de relogement adaptées pour toutes les familles.

Date:
29 juin 2017
Index AI:
EUR 30/6523/2017