récents

191 résultats

  • Recherches
  • Viêt-Nam
  • Militants et défenseurs des droits humains

Viêt-Nam: Quatre militants pacifiques arrêtés arbitrairement pour leurs liens avec un avocat des droits humains détenu de longue date

Le 30 juillet 2017, les autorités vietnamiennes ont arrêté quatre militants à Hanoï, à Ho Chi Minh-Ville (ex-Saïgon) et dans la province de Thanh Hoa. Il s’agit de Nguyễn Trung Tôn, 45 ans, pasteur protestant de la province de Thanh Hoa, Phạm Văn Trội, 45 ans, de Hanoï, Trương Minh Đức, 57 ans, de Ho Chi Minh-Ville et de Nguyễn Bắc Truyển, 49 ans, de Ho Chi Minh-Ville. Chacun d’eux a déjà été emprisonné en raison de ses activités pacifiques.

Date:
1 août 2017
Index AI:
ASA 41/6855/2017
  • Campagnes
  • Viêt-Nam
  • Militants et défenseurs des droits humains

Viêt-Nam: UNE MILITANTE CONDAMNÉE À NEUF ANS DE PRISON

Trần Thị Nga, une militante des droits des travailleurs et des droits fonciers, a été condamnée à neuf ans d’emprisonnement le 25 juillet 2017 pour « propagande » contre l’État, au titre de l’article 88 du Code pénal. Cette femme est une prisonnière d’opinion et elle doit par conséquent être libérée immédiatement et sans condition.

Date:
31 juillet 2017
Index AI:
ASA 41/6833/2017
  • Campagnes
  • Asie et Pacifique
  • Détention

Viêt-Nam: UNE DÉFENSEURE DES DROITS HUMAINS CONDAMNÉE À DIX ANS DE PRISON

Nguyễn Ngọc Như Quỳnh, également connue en tant que blogueuse sous le nom de Mẹ Nấm (Mère Champignon), a été condamnée à dix ans d’emprisonnement le 29 juin 2017 au titre de l’article 88 du Code pénal, pour « diffusion de propagande » contre l’État. Elle est actuellement détenue au secret, ce qui empêche ses avocats de finaliser son appel.

Date:
12 juillet 2017
Index AI:
ASA 41/6706/2017
  • Recherches
  • Viêt-Nam
  • Militants et défenseurs des droits humains

Viêt-Nam: Une blogueuse et militante des droits humains doit être libérée immédiatement et sans condition

Les autorités vietnamiennes doivent libérer immédiatement et sans condition la militante des droits humains Nguyễn Ngọc Như Quỳnh, connue en tant que blogueuse sous le nom de Mẹ Nấm (Mère Champignon), ont déclaré Amnesty International et Civil Rights Defenders mercredi 28 juin. Cette femme est une prisonnière d’opinion, détenue et jugée uniquement en raison de ses activités pacifiques de promotion et de défense des droits humains.

Date:
28 juin 2017
Index AI:
ASA 41/6616/2017
  • Campagnes
  • Viêt-Nam
  • Militants et défenseurs des droits humains

Viêt-Nam: Un avocat défenseur des droits humains et sa famille menacés de mort

L'avocat défenseur des droits humains Lê Quốc Quân a reçu des menaces de la part d'agents du ministère vietnamien de la Sécurité publique : s'il rencontre des dignitaires étrangers en visite dans le pays, il pourrait être tué, tout comme sa famille. Placés sous surveillance, Lê Quốc Quân et sa famille risquent d'être agressés, blessés ou tués.

Date:
22 juin 2017
Index AI:
ASA 41/6559/2017
  • Nouvelles
  • Asie et Pacifique
  • Militants et défenseurs des droits humains

James Gomez rejoint Amnesty International en tant que nouveau directeur de la région Asie du Sud-Est et Pacifique

Amnesty International est ravie d'annoncer la nomination de James Gomez, qui devient directeur régional pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique. Témoignant de l'engagement d'Amnesty International dans cette région, cette nomination la rend plus proche du terrain, en vue d'assurer une présence plus efficace là où sont commises les violations des droits humains. « À travers l'Asie du Sud-Est et le Pacifique, les citoyens sont confrontés à des attaques incessantes vis-à-vis de leurs droits.

Date:
15 juin 2017
  • Campagnes
  • Viêt-Nam
  • Censure et liberté d'expression

Viêt-Nam: POURSUITE DE LA RÉPRESSION DES MILITANTS DÉNONÇANT LA CATASTROPHE ÉCOLOGIQUE CAUSÉE PAR LA SOCIÉTÉ FORMOSA

Les autorités vietnamiennes continuent à réprimer les militants qui expriment des inquiétudes au sujet de la catastrophe écologique provoquée en 2016 par l’entreprise Formosa et des conséquences de cet événement. Le 12 mai 2017, un mandat d'arrêt a été décerné à l’encontre du militant Bạch Hồng Quyền, qui est entré dans la clandestinité depuis lors. Hoàng Đức Bình, défenseur des droits humains et blogueur, est quant à lui détenu depuis le 15 mai 2017.

Date:
1 juin 2017
Index AI:
ASA 41/6403/2017
  • Nouvelles
  • Chine
  • Peine de mort

Peine de mort. Le pays qui exécute le plus de condamnés, la Chine, doit dire la vérité au sujet de son utilisation de la peine capitale

1 032 exécutions dans le monde en 2016, soit 37 % de moins qu'en 2015 (1 634) L'Iran, l'Arabie saoudite, l'Irak et le Pakistan sont avec la Chine les cinq pays qui ont exécuté le plus grand nombre de condamnés Les États-Unis ne figurent pas dans ce quintet de tête pour la première fois depuis 2006, et le nombre d'exécutions recensées dans ce pays est le plus bas depuis 1991 Les recherches sur la Chine infirment les déclarations au sujet de la transparence Révélations sur la vague d'exécutions au Viêt-Nam En Chine, les informations sur le recours à la peine capitale demeurent secrètes, et les autorités continuent d'exécuter chaque année des milliers de personnes, ainsi que l'indique Amnesty International dans son rapport mondial sur le recours à la peine de mort en 2016, rendu public mardi 11 avril.

Date:
11 avril 2017
  • Nouvelles
  • Asie et Pacifique
  • Femmes et jeunes filles

Asie du Sud-Est. Elles tiennent tête aux gouvernements qui ne respectent pas les droits humains

À l'occasion de la Journée internationale des femmes, Amnesty International tient à saluer le travail de cinq éminentes militantes des droits humains qui ont fait l'objet de harcèlement, de menaces, d'incarcérations et de violences pour avoir défendu les droits humains dans cette région. « En Asie du Sud-Est, peu de gouvernement peuvent être fiers de leur bilan en matière de droits humains ; en revanche, on ne compte plus les femmes de la région qui sont prêtes à braver le danger pour se dresser contre l'injustice », a déclaré Champa Patel, directrice pour l'Asie du Sud-Est et le Pacifique à Amnesty International.

Date:
7 mars 2017
  • Campagnes
  • Asie et Pacifique
  • Censure et liberté d'expression

Viêt-Nam: PLUSIEURS CENTAINES DE MANIFESTANTS PACIFIQUES ATTAQUES PAR LA POLICE

Près de 700 hommes, femmes et enfants ont été attaqués par la police alors qu'ils étaient en route pour aller porter plainte contre Formosa Plastics et réclamer 20 millions de dollars d'indemnisation pour le préjudice subi. L'entreprise taïwanaise, basée dans la province de Hà Tĩnh, a admis sa responsabilité pour la catastrophe écologique d'avril 2016, qui a eu de graves répercussions sur la vie de centaines de milliers de personnes.

Date:
20 février 2017
Index AI:
ASA 41/5728/2017
  • Campagnes
  • Asie et Pacifique
  • Prisonniers d'opinion

Viêt-Nam: CRAINTES CROISSANTES POUR LA SANTÉ D’UNE PRISONNIÈRE D’OPINION

Trần Thị Thúy ne peut plus marcher sans aide, car les autorités pénitentiaires lui refusent les soins médicaux dont elle a besoin depuis avril 2015, date à laquelle on lui a diagnostiqué pour la première fois une tumeur à l’utérus. Prisonnière d’opinion détenue depuis son arrestation en 2010, elle a déclaré avoir peur de mourir à cause de ses conditions de vie effroyables en prison.

Date:
17 février 2017
Index AI:
ASA 41/5727/2017
  • Campagnes
  • Asie et Pacifique
  • Militants et défenseurs des droits humains

Viêt-Nam: TROIS DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS DÉTENUS AU SECRET

Trois défenseurs des droits humains vietnamiens qui n'ont aucun lien les uns avec les autres ont été arrêtés à dix jours d'intervalle en janvier, et sont actuellement en détention provisoire au secret. Ils n’ont pas pu parler à un avocat et risquent de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements.

Date:
15 février 2017
Index AI:
ASA 41/5559/2017
  • Recherches
  • Viêt-Nam
  • Détention

Viêt-Nam. La détention au secret d’un avocat des droits humains et le procès de militants en faveur de la démocratie montrent un mépris pour le droit international relatif aux droits humains

Le jour du premier anniversaire de l'arrestation de l’avocat spécialiste des droits humains Nguyễn Văn Đài, qui est en détention au secret dans l'attente de son procès depuis le 16 décembre 2015, les autorités du Viêt-Nam ont condamné deux militants en faveur de la démocratie – Trần Anh Kim et Lê Thanh Tùng – à respectivement 13 et 12 ans d’emprisonnement.

Date:
16 décembre 2016
Index AI:
ASA 41/5377/2016