récents

1 867 résultats

  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Syrie. Utilisation de phosphore blanc par la coalition dirigée par les États-Unis : un possible crime de guerre

L'utilisation par la coalition emmenée par les États-Unis de munitions au phosphore blanc dans la banlieue de Raqqa, en Syrie, est illégale et pourrait constituer un crime de guerre, a confirmé Amnesty International après avoir étudié soigneusement cinq vidéos des faits. Ces vidéos, publiées en ligne les 8 et 9 juin 2017, montrent des tirs d'artillerie de la coalition utilisant de telles munitions sur les quartiers civils de Jezra et d'El Sebahiya.

Date:
16 juin 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Réfugiés

États-Unis/Mexique. La politique de Donald Trump aux frontières est synonyme de dangereuse incertitude pour les réfugiés

Le décret du président Donald Trump sur le contrôle des frontières et l'immigration, et les pratiques hasardeuses en vigueur au Mexique rendent le périple déjà dangereux pour des dizaines de milliers de réfugiés encore plus mortel, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport qui s'appuie sur des recherches poussées menées des deux côtés de la frontière. Intitulé Facing Walls: USA and Mexico’s violation of the rights of asylum seekers, ce document analyse les conséquences catastrophiques de la longue liste des nouvelles politiques et pratiques, qui se traduisent par des renvois sommaires illégaux de demandeurs d'asile à la frontière entre les États-Unis et le Mexique et menacent de conduire à la détention illégale de milliers d'autres familles, dont des bébés et des enfants, dans des centres pour migrants côté américain.

Date:
15 juin 2017
  • Campagnes
  • Amériques
  • Peine de mort

États-Unis: EXECUTION PROGRAMMEE MALGRE UN DIAGNOSTIC DE TROUBLE DELIRANT

William Morva, ressortissant hongrois âgé de 35 ans, doit être exécuté le 6 juillet en Virginie. Un psychiatre a établi un diagnostic de trouble délirant, et conclu que ce trouble avait contribué à la commission des crimes pour lesquels il a été condamné à mort. Le jury n'a pas été informé du fait qu'il souffre de ce grave trouble mental.

Date:
12 juin 2017
Index AI:
AMR 51/6464/2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Droits économiques, sociaux et culturels

États-Unis. La décision très attendue de Trump concernant la sortie de l'accord mondial sur le climat pourrait provoquer une catastrophe

En réaction aux informations selon lesquelles le président Donald Trump devrait annoncer le retrait des États-Unis de l'accord de Paris sur le changement climatique, Margaret Huang, directrice d'Amnesty International États-Unis, a déclaré : « Soyons clairs : la décision très attendue du président Trump concernant le retrait des États-Unis de l'accord mondial sur le climat est une attaque contre une série de droits humains qui met en péril la vie et le bien-être de millions de gens dans le monde.

Date:
31 mai 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Censure et liberté d'expression

Alicia Keys et le mouvement des populations autochtones du Canada reçoivent la prestigieuse récompense d’Amnesty International

Le prix Ambassadeur de la Conscience 2017 d’Amnesty International a été décerné à Alicia Keys, musicienne et militante de renommée mondiale, et au mouvement des populations autochtones qui luttent pour leurs droits au Canada, lors d'une cérémonie qui s’est déroulée à Montréal, au Canada. Cette récompense est la plus prestigieuse distinction d’Amnesty International pour le travail en faveur des droits humains.

Date:
27 mai 2017
  • Nouvelles
  • Vatican
  • Réfugiés

Vatican. Le président Donald Trump doit entendre l’appel du pape François à «construire des ponts, pas des murs»

En amont de la réunion entre le pape François et le président Donald Trump qui doit se tenir mercredi 24 mai au Vatican, John Dalhuisen, directeur du programme Europe d’Amnesty International, a déclaré : « Le pape François s’est prononcé énergiquement en faveur de la liberté et de la justiceet du besoin de construire des ponts plutôt que des murs. Le président Donald Trump ferait bien de suivre ces conseils.

Date:
23 mai 2017
  • Nouvelles
  • États-Unis
  • Femmes et jeunes filles

États-Unis. La santé des femmes enceintes est mise en péril par des lois punitives

Aux États-Unis, une série de lois, censées promouvoir la santé maternelle et infantile, écartent en fait les femmes enceintes de services de santé vitaux, mettant en péril leur bien-être et bafouant leur droit à la santé, selon un nouveau rapport publié par Amnesty International mardi 23 mai. Ce document, intitulé Criminalizing Pregnancy: Policing Pregnant Women Who Use Drugs in the USA, met en lumière les conséquences des lois criminalisant la grossesse, notamment celles qui sont utilisées pour arrêter et poursuivre des femmes qui consomment des stupéfiants, en invoquant la nocivité pour leur fœtus.

Date:
23 mai 2017
  • Nouvelles
  • Arabie saoudite

La première tournée internationale de Trump soulève des inquiétudes pour les droits humains au Moyen-Orient

Alors que le président Donald Trump entreprend sa première tournée internationale ce week-end, beaucoup trouveront paradoxal qu’il ait choisi pour première étape l’Arabie Saoudite, où se trouvent certains des lieux les plus saints de l'islam. Quelques semaines à peine après son arrivée au pouvoir, le président Trump a en effet soulevé l’indignation au niveau mondial en décrétant une interdiction d’entrée aux États-Unis, manifestement discriminatoire, à l’égard des ressortissants de six pays à majorité musulmane.

Date:
19 mai 2017
  • Nouvelles
  • États-Unis

États-Unis. Chelsea Manning enfin libérée après avoir été cruellement incarcérée

Amnesty International demande l’ouverture d’une enquête sur les « crimes de guerre » divulgués et une meilleure protection des lanceurs d’alertes. « Pour moi, la transparence du gouvernement est indispensable pour assurer et protéger la liberté et la dignité de tous. » – Chelsea Manning La libération de Chelsea Manning prévue le 17 mai, et qui n’a que trop tardé, met enfin un terme à la peine qui lui avait été infligée pour avoir divulgué des informations classées secrètes, notamment sur des possibles crimes de guerre commis par l’armée américaine, a déclaré Amnesty International.

Date:
17 mai 2017
  • Nouvelles
  • Turquie

États-Unis. Rencontre Trump/Erdoğan : l'heure n'est pas à l'échange de congratulations

Alors que le président américain Donald Trump s'apprête à accueillir son homologue turc Recep Tayyip Erdoğan à la Maison Blanche, Margaret Huang, directrice d'Amnesty International États-Unis, a déclaré : « Pendant que ces deux leaders se rencontrent et se congratulent à la Maison Blanche, les dommages causés par leurs attaques contre les droits humains s'amoncellent. « Le président Trump a récemment félicité le président Erdoğan pour sa victoire lors du référendum au cours duquel les opinions dissidentes ont été muselées, tout en gardant le silence sur la répression visant les médias qui s'est traduite par l'incarcération de plus de 120 journalistes dans l'attente de leur procès.

Date:
16 mai 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Discrimination

États-Unis. L’entrée en vigueur de l'interdiction d’entrée sur le territoire visant les musulmans causerait des dommages incommensurables

Le décret de l'administration Trump concernant l'interdiction d’entrée sur le territoire, qu’une cour fédérale d’appel doit examiner lundi 15 mai, nuirait à la fois aux immigrants et aux citoyens américains si son entrée en vigueur devait être validée, écrit Amnesty International dans une synthèse rendue publique vendredi 12 mai. « Le décret sur l’interdiction d’entrée aux États-Unis promulgué par le président Donald Trump a séparé des familles et adressé un message faisant la part belle au sectarisme et à l’intolérance, a déclaré Joanne Mariner, spécialiste des situations de crise à Amnesty International.

Date:
12 mai 2017
  • Campagnes
  • Amériques
  • Peine de mort

États-Unis: NOUVELLE DATE D’EXÉCUTION FIXÉE APRÈS 30 ANS DANS LE COULOIR DE LA MORT

Thomas Arthur, âgé de 75 ans, doit être exécuté en Alabama le 25 mai. C’est la huitième fois que son exécution est programmée depuis 2001, dont trois fois où elle a été annulée à moins d’un jour de la date prévue. Il continue de clamer son innocence. Si elle avait lieu, son exécution serait la première réalisée sous le mandat de la gouverneure actuelle de l’Alabama.

Date:
5 mai 2017
Index AI:
AMR 51/6191/2017