récents

2 853 résultats

  • Nouvelles
  • Guinée
  • Peine de mort

Guinée: Une nouvelle loi pourrait abolir la peine de mort, mais des dispositions liberticides subsistent

Plusieurs projets de loi en cours d’examen par les députés guinéens proposent des  améliorations majeures en matière de droits humains, notamment l'abolition de la peine de mort et la criminalisation de la torture, mais contiennent des dispositions liberticides et discriminatoires, ont déclaré, aujourd’hui, un collectif de 30 organisations non gouvernementales dont Amnesty International. Ces organisations publient aujourd’hui une analyse juridique des projets de loi sur le Code pénal, le Code de procédure pénale, le Code de justice militaire, le Code civil et la cyber-sécurité en cours d’examen à l’Assemblée nationale.

Date:
23 mai 2016
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Yémen. Des enfants font partie des civils tués et mutilés dans des zones contaminées par des bombes à sous-munitions

16 nouvelles victimes civiles, parmi lesquelles figurent neuf enfants, ont été recensées après que la coalition dirigée par l’Arabie saoudite a recouru à des bombes à sous-munitions Des personnes déplacées à l’intérieur du pays qui rentrent chez elles se trouvent face à de véritables « champs de mines » L’utilisation d'armes à dispersion de fabrication américaine, britannique et brésilienne a été constatée Une assistance internationale est requise en urgence afin de procéder au déminage Les enfants et leurs proches rentrant chez eux dans le nord du Yémen après une année de conflit risquent d’être grièvement blessés, voire tués, par des milliers de sous-munitions non explosées, a déclaré Amnesty International après avoir effectué une mission de recherche de 10 jours dans les gouvernorats de Saada, Hajjah et Sanaa.

Date:
23 mai 2016
  • Nouvelles
  • Asie et Pacifique
  • Censure et liberté d'expression

Bangladesh. Un journaliste âgé subit des mauvais traitements en prison

Le traitement réservé par les autorités bangladaises à un journaliste de 81 ans, placé à l'isolement depuis plusieurs semaines et privé de soins médicaux pour des problèmes de santé chroniques qui mettent sa vie en danger, constitue un acte de cruauté, a déclaré Amnesty International samedi 21 mai 2016. Shafik Rehman, rédacteur du mensuel Mouchake Dhil, a été arrêté le 16 avril pour sa participation présumée à un complot visant à assassiner Sajib Wazed Joy, le fils de la Première ministre du Bangladesh, Sheikh Hasina.

Date:
21 mai 2016
  • Nouvelles
  • Angola
  • Justice

Angola. Libération de José Marcos Mavungo : la justice a enfin été rendue

La justice a enfin été rendue pour le défenseur des droits humains José Marcos Mavungo, libéré vendredi 20 mai après que la Cour suprême angolaise a annulé sa condamnation à six ans d’emprisonnement, a déclaré Amnesty International. Arrêté le 14 mars 2015, cet homme a passé plus d’un an derrière les barreaux. Il avait été déclaré coupable de « rébellion »  pour avoir participé à l’organisation d’une manifestation pacifique.

Date:
20 mai 2016
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Réfugiés

Accord UE-Turquie. La décision de la justice grecque met en lumière des lacunes fondamentales

Un ressortissant syrien, arrivé sur l'île grecque de Lesbos et ayant fait appel d'une décision qui aurait débouché sur son renvoi forcé vers la Turquie, a eu gain de cause. Ceci met en lumière les lacunes fondamentales de l'accord sur les réfugiés signé en mars entre l'Union européenne et la Turquie, a déclaré Amnesty International vendredi 20 mai. Dans le cadre de cette décision, la première dont Amnesty International a connaissance depuis l'entrée en vigueur de l'accord, une commission d'appel à Athènes a infirmé le jugement de première instance qui considérait la Turquie comme un pays tiers sûr, faisant valoir qu'elle ne garantit pas aux réfugiés l’entière protection prévue par la Convention relative au statut des réfugiés.

Date:
20 mai 2016
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Droits économiques, sociaux et culturels

Salvador. La libération d'une femme emprisonnée après une fausse couche est une victoire pour les droits humains

La décision judiciaire du 20 mai de libérer une femme qui a passé quatre années en prison au Salvador après avoir fait une fausse couche est une grande victoire pour les droits humains, a déclaré Amnesty International. María Teresa Rivera, 33 ans, avait été incarcérée en 2011 et condamnée à 40 ans de prison pour « homicide avec circonstances aggravantes », après avoir fait une fausse couche. « La libération de María Teresa est un nouveau pas vers la justice dans un pays où les femmes sont traitées comme des citoyens de seconde zone, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d'Amnesty International.

Date:
20 mai 2016
  • Nouvelles
  • Réfugiés

Enquête de 2016 sur l'accueil des réfugiés - Les résultats

L'indice d'acceptation des réfugiés Le nouvel indice d'acceptation des réfugiés classe 27 pays de tous les continents en fonction de la proportion de leurs habitants qui seraient prêts à laisser des réfugiés s'installer dans leur pays, dans leur ville, dans leur quartier ou chez eux. L'enquête sur l'accueil des réfugiés L’ Indice d'Acceptation des Réfugiés se base sur un sondage mondial réalisé auprès de plus de 27 000 personnes établi par le cabinet de conseil en stratégie de renommée internationale GlobeScan.

Date:
19 mai 2016
  • Nouvelles
  • Iran
  • Censure et liberté d'expression

Iran. La condamnation à 16 ans de prison prononcée contre une militante gravement malade signale une répression totale

La condamnation à 16 ans d’emprisonnement prononcée contre Narges Mohammadi, une défenseure des droits humains souffrant de plusieurs maladies chroniques graves, représente une attaque sans merci contre les défenseurs des droits humains en Iran, et démontre que le système de justice abusif de ce pays est utilisé comme un outil de répression. Narges Mohammadi, défenseure des droits humains récompensée, sympathisante de LEGAM - une campagne pour l’abolition de la peine de mort - et vice-présidente du Centre de défense des droits humains en Iran, a été condamnée par un tribunal révolutionnaire de Téhéran après avoir déclarée coupable de plusieurs charges inventées de toutes pièces en relation avec la sécurité nationale, du fait de son travail en faveur des droits fondamentaux.

Date:
19 mai 2016
  • Nouvelles
  • Égypte
  • Censure et liberté d'expression

L'Égypte intensifie son attaque contre les ONG, en arrêtant un défenseur des droits des minorités

Le défenseur égyptien des droits humains Mina Thabet, qui dirige le Département des groupes minoritaires et religieux de la Commission égyptienne pour les droits et les libertés (ECRF), a été arrêté le 19 mai, alors que le gouvernement intensifie son attaque contre les ONG égyptiennes. Il a été appréhendé lors d'un raid effectué à son domicile au Caire aux premières heures de la matinée par des membres de l'Agence de sécurité nationale, qui lui ont infligé des mauvais traitements, ainsi qu'à des membres de sa famille, et ont refusé de dévoiler où il était détenu.

Date:
19 mai 2016
  • Nouvelles
  • Allemagne
  • Réfugiés

Un nouvel «indice d'acceptation des réfugiés» montre que les politiques gouvernementales ne sont pas en phase avec l'opinion publique

La Chine, l'Allemagne et le Royaume-Uni sont en tête du classement mesurant le degré d'acceptation des réfugiés par le grand public ; la Russie occupe la dernière place. À l'échelle mondiale, une personne sur 10 serait prête à accueillir des réfugiés chez elle, et trois sur 10 seraient d'accord pour les accueillir dans leur quartier. Amnesty International appelle les participants au Sommet mondial sur l'action humanitaire à soutenir l'adoption d'un « pacte mondial » pour aider les réfugiés.

Date:
19 mai 2016
  • Nouvelles
  • Yémen
  • Conflit armé

Yémen. Les combattants Houthis recourent aux arrestations arbitraires, aux disparitions et à la torture contre leurs adversaires

Les combattants houthis, soutenus par les forces de sécurité de l’État, sont responsables d’une vague d’arrestations parmi ceux qui les critiquent, capturant des adversaires de manière arbitraire et sous la menace d’une arme, et soumettant certains d’entre eux à une disparition forcée dans le cadre d’une campagne paralysante visant à étouffer la dissidence dans des zones du Yémen se trouvant sous son contrôle, écrit Amnesty International dans un nouveau rapport rendu public mercredi 18 mai 2016.

Date:
18 mai 2016
  • Nouvelles
  • Algérie
  • Censure et liberté d'expression

Algérie. Dans un contexte de montée de la répression des manifestants pacifiques risquent d'être emprisonnés

Les autorités algériennes doivent cesser de tenter sans relâche de réduire au silence les manifestants pacifiques, a déclaré Amnesty International en amont de l'ouverture du procès, jeudi 19 mai, de quatre manifestants originaires de la ville de Ouargla qui risquent jusqu'à un an d'emprisonnement pour avoir participé à des manifestations contre le chômage à Hassi Messaoud, capitale pétrolière algérienne.

Date:
18 mai 2016
  • Nouvelles
  • Kenya
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Kenya. Une enquête doit être ouverte sur les violences policières contre des manifestants

Une enquête impartiale doit être ouverte de toute urgence sur la répression violente d'une manifestation par la police kenyane lundi 16 mai, a déclaré Amnesty International. Les policiers s'en sont pris violemment à une foule de manifestants pour la plupart pacifiques, faisant usage de leurs matraques, de gaz lacrymogènes et de canons à eau. Une vidéo largement diffusée sur les réseaux sociaux montre trois policiers donner des coups de pied et de matraque à un manifestant tombé à terre sur le bord de la route.

Date:
17 mai 2016
  • Nouvelles
  • Irak
  • Groupes armés

Irak. Les attentats à l'explosif témoignent d'un mépris pour la vie humaine

Les attentats à l'explosif qui ont eu lieu à Bagdad le 17 mai ont fait, selon les médias, au moins 63 morts et 90 blessés. Ce sont les derniers en date d'une série d'attaques meurtrières qui ont frappé le pays au cours de la semaine écoulée, a déclaré Amnesty International le 17 mai. « La hausse brutale du nombre d'attentats à l'explosif meurtriers perpétrés à Bagdad, dans des secteurs majoritairement chiites, indigne tous ceux qui accordent une haute valeur à la vie humaine, a déclaré James Lynch, directeur adjoint du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord d'Amnesty International.

Date:
17 mai 2016
  • Nouvelles
  • Mauritanie
  • Prisonniers d'opinion

Mauritanie. Des militants antiesclavagistes ont été libérés

En réaction à la décision de la Cour suprême ordonnant, mardi 17 mai, la libération de deux militants antiesclavagistes, Alioune Tine, directeur du programme Afrique de l’Ouest et Afrique centrale à Amnesty International a déclaré : « La libération de Biram Ould Dah Ould Abeid et Brahim Bilal, deux militants antiesclavagistes qui ont passé 20 mois en prison, est un énorme soulagement et une excellente nouvelle pour toutes les personnes qui ont fait campagne en ce sens.

Date:
17 mai 2016
  • Nouvelles
  • Cameroun
  • Groupes armés

Sommet régional sur la sécurité. Il faut que les droits humains soient au cœur de l’action contre Boko Haram

L’obligation de rendre des comptes quant aux atteintes aux droits humains doit faire partie intégrante de la lutte contre Boko Haram au niveau régional, a déclaré Amnesty International samedi 14 mai. Alors que des dirigeants du monde entier se réunissent samedi 14 mai à Abuja dans le cadre du Sommet régional sur la sécurité afin de débattre de l’action collective visant à démanteler Boko Haram et à reconstruire la région du lac Tchad, l’organisation les appelle à faire en sorte que la justice demeure une priorité et à renforcer la protection des civils.

Date:
14 mai 2016