récents

3 684 résultats

  • Nouvelles
  • Zimbabwe
  • Censure et liberté d'expression

Zimbabwe. Arrestation d’Evan Mawarire, l’histoire se répète

En réaction à l’arrestation du pasteur zimbabwéen Evan Mawarire, après que celui-ci a animé des séances de prière avec des étudiants en médecine de l’université du Zimbabwe protestant contre la hausse des frais de scolarité, Belinda Moses, directrice adjointe du programme Afrique australe à Amnesty International, a déclaré : « La dernière arrestation en date d’Evan Mawarire est malheureusement l’exemple classique d’une histoire qui se répète.

Date:
26 juin 2017
  • Nouvelles
  • Myanmar
  • Détention

Myanmar. Les journalistes en détention doivent être libérés immédiatement

Les autorités du Myanmar doivent libérer immédiatement trois journalistes arrêtés pour avoir mené leurs activités dans le nord de l’État chan, où un conflit fait rage, a déclaré Amnesty International le 26 juin 2017. Aye Nai et Pyae Phone Naing, tous deux journalistes pour l’organisation médiatique Democratic Voice of Burma, et Thein Zaw (connu sous le nom de Lawi Weng), journaliste pour le journal Irrawaddy, ont été arrêtés avec quatre autres personnes avec qui ils voyageaient.

Date:
26 juin 2017
  • Nouvelles
  • Fidji
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Fidji. Il faut réprimer la torture et non les manifestations

Les autorités de Fidji doivent libérer immédiatement et sans condition un jeune militant détenu pour avoir manifesté contre la torture dans cet État insulaire du Pacifique, a déclaré Amnesty International lundi 26 juin. Alors que l’on célèbre la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, les autorités fidjiennes ont arrêté Jope Koroisavou – un jeune responsable du Parti libéral social-démocrate (Sodelpa, membre de l’opposition) – parce qu’il a organisé une manifestation solitaire et pacifique au cours de laquelle il a tenu des pancartes sur lesquelles figuraient les noms de victimes fidjiennes de la torture en marchant dans la capitale, Suva.

Date:
26 juin 2017
  • Nouvelles
  • Chine
  • Détention

Chine. Liu Xiaobodoit être libéré immédiatement

En réaction à  l’information selon laquelle le lauréat du prix Nobel de la paix Liu Xiaobo a développé un cancer du foie en stade avancé pendant son incarcération et est actuellement hospitalisé pour des soins, Patrick Poon, chercheur sur la Chine à Amnesty International, a déclaré : « Il est plus que consternant que Liu Xiaobo, qui n’aurait jamais dû être incarcéré, se voit diagnostiquer une maladie grave.

Date:
26 juin 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Discrimination

Amnesty International USA. Le Congrès doit intervenir pour faire barrage au «décret anti-musulmans»

À la suite de l’annonce de la Cour suprême qui s’apprête à examiner les arguments concernant le décret discriminatoire du président Donald Trump relatif à l’interdiction pour les musulmans d’entrer sur le territoire américain et à autoriser son entrée en vigueur dans l’intervalle, Margaret Huang, directrice exécutive d’Amnesty International États-Unis, a publié la déclaration suivante : « Il est impensable d’autoriser une nouvelle fois l’entrée en vigueur de cette interdiction sectaire.

Date:
26 juin 2017
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Réfugiés

Crise des réfugiés en Europe. Les violations des droits humains et les décès de migrants ne sont pas pris en compte

Mardi 20 juin, alors que la Journée mondiale des réfugiés était célébrée dans le monde entier, on apprenait une nouvelle fois qu’au moins 120 personnes s’étaient noyées au large des côtes libyennes. Leur mort porte le nombre total de personnes ayant péri en tentant de traverser la Méditerranée centrale à plus de 1 800 depuis le début de l’année. C’est dans ce contexte sinistre que les dirigeants européens se réunissent mercredi et jeudi à Bruxelles pour discuter de l’immigration.

Date:
22 juin 2017
  • Nouvelles
  • Afrique
  • Conflit armé

Soudan du Sud. Dans le Haut-Nil, les forces gouvernementales se livrent à des homicides, déplacements de masse et pillages contre les civils

Des dizaines de milliers de civils dans la région du Haut-Nil, au Soudan du Sud, ont été déplacés de force lorsque les forces du gouvernement ont incendié, bombardé et systématiquement pillé leurs villes et villages entre janvier et mai 2017, a déclaré Amnesty International le 21 juin, après avoir interviewé des dizaines de victimes et de témoins. Les civils appartenant à la minorité des Shilluks ont déclaré à Amnesty International que les troupes gouvernementales et les milices alliées ont volé tout ce qu'elles pouvaient trouver après les attaques – stocks de nourriture, meubles et même portes d'entrée des habitations.

Date:
21 juin 2017
  • Nouvelles
  • Russie
  • Droits des personnes LGBT

Russie. La décision de la CEDH met en évidence la nature homophobe de la «loi sur la propagande homosexuelle»

En réaction à la décision de la CEDH qui a jugé que la loi russe sur la « propagande homosexuelle » était discriminatoire, Denis Krivosheev, directeur adjoint de la recherche pour l'Europe et l'Asie centrale à Amnesty International, a déclaré : « Cette législation a toujours été ni plus ni moins homophobe. » « La loi est ouvertement discriminatoire et viole le droit à la liberté d'expression. Son adoption a participé à créer un climat d’homophobie et de violence à l’encontre des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées en Russie.

Date:
20 juin 2017
  • Nouvelles
  • Réfugiés

Ouvrons la porte : des concerts organisés dans le monde entier pour témoigner de notre solidarité avec les réfugiés

Gregory Porter, Hot Chip, Jessie Ware, Kate Tempest, The Naked and Famous, The National, Oh Wonder, POLIÇA et Zero 7 figurent parmi le millier de musiciens qui joueront chez des particuliers dans plus de 200 villes à travers le monde lors d'une journée de concerts sans précédent visant à encourager les gens à se réunir pour accueillir les réfugiés, ont annoncé Amnesty International et Sofar Sounds mardi 20 juin, à l'occasion de la Journée mondiale des réfugiés.

Date:
20 juin 2017
  • Nouvelles
  • Algérie
  • Détention

Algérie. Vague d’arrestations et de poursuites contre des centaines d’Ahmadis

L’Algérie doit mettre un terme à sa campagne de répression contre les membres du mouvement religieux minoritaire qu’est l’Ahmadisme (ou Ahmadiyya), a déclaré Amnesty International le lundi 19 juin, à l’approche de l’audience en appel, le 21 juin, de six Ahmadis condamnés à des peines d’emprisonnement d’une durée allant jusqu’à quatre ans pour des charges liées à la pratique de leur religion. Au moins 280 femmes et hommes ahmadis ont fait l’objet d’enquêtes ou de poursuites l’année dernière, après une vague d’arrestations qui a suivi le rejet par les autorités d’une demande d’enregistrement d’une association ahmadie et de l’inauguration d’une mosquée en 2016.

Date:
19 juin 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Censure et liberté d'expression

Mexique. Les défenseurs des droits humains et les journalistes doivent être protégés contre la surveillance illégale

Réagissant à un article du New York Times révélant l'utilisation de logiciels espions pour surveiller des journalistes et des défenseurs des droits humains mexicains, Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques à Amnesty International, a déclaré : « Ces nouveaux éléments confirment que les journalistes et les défenseurs des droits humains mexicains sont la cible de pratiques illégales visant à s'ingérer dans leur travail et à l'entraver.

Date:
19 juin 2017
  • Nouvelles
  • Qatar
  • Discrimination

Tensions entre des pays du Golfe et le Qatar : la dignité humaine bafouée et des familles dans l'incertitude à l'expiration du délai imposé

Des milliers de personnes dans des pays du Golfe risquent de voir leur vie davantage encore bouleversée et leur famille déchirée, avec l'entrée en vigueur, le 19 juin, des nouvelles mesures arbitraires annoncées par l'Arabie saoudite, Bahreïn et les Émirats arabes unis (ÉAU) dans le cadre des tensions les opposant au Qatar, a déclaré Amnesty International. Ces trois pays du Golfe avaient fixé pour leurs ressortissants la date butoir du 19 juin pour quitter le Qatar et retourner dans leurs pays respectifs, sous peine d'être soumis à une amende et à d'autres sanctions non précisées.

Date:
19 juin 2017
  • Nouvelles
  • Soudan du Sud
  • Réfugiés

Les donateurs manquent à leur devoir envers près d'un million de réfugiés sud-soudanais en Ouganda

Les pays riches manquent à leur obligation d’épauler l'Ouganda pour venir en aide aux milliers de réfugiés qui fuient la mort, le viol et les violations des droits humains au Soudan du Sud, écrit Amnesty International dans un rapport accablant publié à la veille d'un sommet des donateurs de haut niveau à Kampala, la capitale ougandaise. Plus de 900 000 réfugiés ont fui le violent conflit au Soudan du Sud pour trouver refuge en Ouganda, mais en raison du manque de financement, nombre d'entre eux n’ont pas accès aux services élémentaires – nourriture, eau et abri notamment.

Date:
19 juin 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Censure et liberté d'expression

Arabie saoudite. Il faut libérer le blogueur Raif Badawi, emprisonné depuis cinq ans

À l’occasion du cinquième anniversaire de l’arrestation de Raif Badawi, le blogueur et prisonnier d’opinion saoudien, Samah Hadid, directrice en charge des campagnes au sein du bureau régional Moyen-Orient d'Amnesty International, a déclaré : « Raif Badawi a déjà purgé la moitié de sa peine d’emprisonnement, mais il n’aurait jamais dû être emprisonné. Les autorités saoudiennes doivent le libérer immédiatement et sans condition, ainsi que tous les prisonniers d’opinion détenus seulement pour avoir exercé leur droit à la liberté d’expression.

Date:
16 juin 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Syrie. Utilisation de phosphore blanc par la coalition dirigée par les États-Unis : un possible crime de guerre

L'utilisation par la coalition emmenée par les États-Unis de munitions au phosphore blanc dans la banlieue de Raqqa, en Syrie, est illégale et pourrait constituer un crime de guerre, a confirmé Amnesty International après avoir étudié soigneusement cinq vidéos des faits. Ces vidéos, publiées en ligne les 8 et 9 juin 2017, montrent des tirs d'artillerie de la coalition utilisant de telles munitions sur les quartiers civils de Jezra et d'El Sebahiya.

Date:
16 juin 2017
  • Nouvelles
  • République démocratique du Congo (RDC)
  • Conflit armé

RDC. Les problèmes de droits humains alimentent une situation déjà désespérée et dangereuse

En réaction à l’appel d’urgence lancé par l’ancien secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU) Kofi Annan et neuf anciens chefs d’État africains, estimant que l’avenir de la République démocratique du Congo (RDC) est gravement menacé, Sarah Jackson, directrice adjointe du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnesty International, a déclaré : « Cet appel tombe à point nommé et nous partageons les craintes exprimées par Kofi Annan.

Date:
16 juin 2017