récents

3 274 résultats

  • Nouvelles
  • Gambie
  • Prisonniers d'opinion

Gambie. La défense des droits humains et de la justice pour tous doit être une priorité

En réaction à l'annonce par le président Yahya Jammeh qu'il reconnaissait sa défaite à l'élection présidentielle, Sabrina Mahtani, chercheuse d'Amnesty International sur l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique Centrale, qui se trouve actuellement en Gambie, a déclaré : « Pendant des années, la population gambienne a été victime de nombreuses exactions, notamment de terribles violations des droits humains et d'oppression.

Date:
2 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Gambie
  • Prisonniers d'opinion

Gambia: Championing human rights and justice for all must be a priority Gambia: Championing human rights and justice for all must be a priority

In response to announcement that President Yayah Jammeh has accepted his defeat following the presidential election, Sabrina Mahtani, Amnesty International’s Researcher for West and Central Africa currently in Gambia said: “For many years the people of Gambia have suffered numerous abuses, including horrific human rights violations and oppression. ” "The last two weeks have shown how much Gambians of all parties value free speech.

Date:
2 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Bénin
  • Liberté de la presse

Bénin. La fermeture de sept médias viole le droit à la liberté d’expression

Les autorités béninoises doivent revenir sur leurs décisions de mettre fin aux activités de sept médias privés et promouvoir la liberté de la presse, a déclaré Amnesty International aujourd’hui. Dans une série de décisions rendues publiques le 28 novembre dernier, la Haute autorité de l'audiovisuel et de la communication (HAAC) a suspendu la radio Soleil FM, et les chaînes de télévision E-Télé, Sikka TV, la Chrétienne TV, Eden TV, Unafrica TV et La Béninoise.

Date:
2 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Syrie
  • ONU

ONU. L'inaction sur le dossier syrien n'est pas une option

Avant la publication jeudi 1er décembre d'une déclaration signée par plus de 200 organisations de la société civile du monde entier, qui exhortent l'Assemblée générale de l'ONU à agir de toute urgence concernant le conflit en Syrie, Sherine Tadros, responsable du Bureau d'Amnesty International auprès de l'ONU, a déclaré : « Il devient chaque jour plus évident que le Conseil de sécurité des Nations unies manque à son devoir envers le peuple syrien.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Éthiopie
  • Censure et liberté d'expression

Éthiopie. L'arrestation du leader de l'opposition est une grave attaque contre la liberté d'expression

En apprenant l’arrestation du leader de l’opposition Merera Gudina, Michelle Kagari, directrice adjointe pour l'Afrique de l'Est, la Corne de l'Afrique et les Grands Lacs à Amnesty International, a déclaré : « L’arrestation de Merera Gudina est une attaque scandaleuse contre le droit à la liberté d’expression et doit sonner l’alarme pour tous ceux qui souhaitent que cessent les événements meurtriers qui secouent l’Éthiopie depuis un an.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Arabie saoudite
  • Militants et défenseurs des droits humains

Arabie saoudite. Un défenseur des droits humains voit sa peine alourdie à 11 ans de prison à l’issue d’un procès inique

Le défenseur saoudien des droits humains Issa al Hamid, condamné à neuf ans de prison pour son travail en faveur des droits fondamentaux, a vu sa peine alourdie le 1er décembre à 11 ans de prison, assortie d’une interdiction de voyager de même durée et d’une amende de 100 000 Riyals saoudiens (environ 25 000 euros) à la suite de son jugement en appel. En réaction à cette décision rendue le 1er décembre par le tribunal antiterroriste de Riyadh, Samah Hadid, directrice adjointe chargée des campagnes au bureau régional d’Amnesty International à Beyrouth, a déclaré : « Le jugement rendu par le tribunal antiterroriste saoudien témoigne une nouvelle fois de la répression constante et acharnée qu’exercent les autorités à l’égard des défenseurs des droits humains.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Gambie
  • Internet et réseaux sociaux

Gambie. La coupure des moyens de communication met un terme à l’impression de liberté pendant les élections

En réaction aux blocages d'internet et d'autres réseaux de communication en Gambie, en pleine journée d'élection présidentielle, Samira Daoud, directrice adjointe pour l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale à Amnesty International, a déclaré : « C'est là une attaque brutale et injustifiée contre le droit à la liberté d'expression en Gambie, avec la coupure des services d'Internet mobile et des SMS le jour du scrutin.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Conflit armé

Colombie. L’accord de paix doit faire triompher la justice

La ratification de l’accord de paix marque le début d’un nouveau chapitre porteur d’espoir dans l’histoire de la Colombie, mais c’est maintenant que le vrai travail commence, a déclaré Amnesty International jeudi 1er décembre. Mercredi 30 novembre dans la soirée, le Congrès a ratifié l’accord de paix conclu entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC), après que l’accord initial a été rejeté à l’issue d’un référendum le 2 octobre.

Date:
1 décembre 2016
  • Nouvelles
  • Entreprises et droits humains

Huile de palme. De grandes marques mondiales tirent profit du travail des enfants et du travail forcé

Les plus grandes marques agroalimentaires et ménagères du monde vendent des aliments, des cosmétiques et d’autres biens de consommation courante contenant de l’huile de palme dont la production est entachée de scandaleuses atteintes aux droits humains en Indonésie, où des enfants travaillent par exemple dès huit ans dans des conditions dangereuses, indique un nouveau rapport d’Amnesty International publié mercredi 30 novembre.

Date:
30 novembre 2016
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Détention

Hongrie. Des dispositions relatives au terrorisme ont été utilisées à mauvais escient pour condamner un homme à 10 ans de prison

En réaction à la condamnation d’Ahmed H. à 10 ans de prison pour terrorisme, en raison de son implication dans des affrontements avec des garde-frontières à un poste-frontière entre la Serbie et la Hongrie l’an dernier, Gauri van Gulik, directrice adjointe du programme Europe d’Amnesty International, qui a assisté à l’audience, a déclaré : « Cette décision s’appuie sur une mauvaise utilisation flagrante de la législation antiterroriste, et illustre une convergence inquiétante entre deux tendances dangereuses : le recours à mauvais escient à des charges liées au terrorisme et le traitement choquant réservé aux réfugiés et aux migrants.

Date:
30 novembre 2016
  • Nouvelles
  • Gambie
  • Manifestations

Gambie. La liberté d'expression ne doit pas s'arrêter avec la proclamation des résultats de la présidentielle

Les autorités gambiennes doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour que les élections à venir – y compris la période suivant les résultats – se déroulent sans violence et dans le respect total du droit de chacun d'exprimer librement ses opinions, a déclaré Amnesty International mercredi 30 novembre 2016. « Les milliers de Gambiens qui ont participé aux meetings des différents candidats ces deux dernières semaines sont la preuve vivante de l'importance du droit à la liberté d'expression dans un pays où elle est si rare », a déclaré Steve Cockburn, directeur régional adjoint pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale à Amnesty International.

Date:
30 novembre 2016
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Peine de mort

Bélarus. Le pays aurait procédé à trois exécutions en l'espace de trois semaines

Trois des quatre hommes détenus dans le quartier des condamnés à mort à Minsk, la capitale du pays, ont été exécutés depuis le 5 novembre, a révélé Amnesty International le 30 novembre après avoir vérifié les faits auprès de militants locaux. L'organisation lance à la suite de cette nouvelle une pétition en ligne et une vidéo pour éradiquer le recours à la peine de mort au Bélarus, qui est le dernier pays d'Europe et de l'ex-Union soviétique qui continue de procéder à des exécutions.

Date:
30 novembre 2016
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Réfugiés

Regarder les réfugiés d'Amérique centrale dans les yeux en ces temps de peur et de haine

Il y a 10 ans, je suis arrivée au Mexique pour la première fois. Un lourd sac à dos sanglé autour de la taille, j'ai titubé sur le vaste pont de béton qui relie le Guatemala au Mexique. Lorsque j'ai franchi la frontière, un homme à la chemise déboutonnée jusqu'au nombril et à la sueur coulant le long de la poitrine a pris mon passeport, l'a regardé pendant à peine deux secondes, puis l'a tamponné avec un sourire et m'a lancé un joyeux « Bienvenue au Mexique ».

Date:
30 novembre 2016
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Homicides et disparitions

Brésil. Le tribunal décide de classer l’affaire concernant un jeune garçon tué lors d’une opération de la police militaire

La terrible décision rendue par un tribunal au Brésil de classer l’affaire concernant l’homicide d’un garçon de 10 ans tué lors d’une opération de la police militaire dans une favela de Rio de Janeiro risque de laisser les forces de sécurité échapper à toute sanction, a déclaré Amnesty International. Eduardo de Jesus Ferreira a été abattu d'une balle dans la tête lors d'une opération menée par la police militaire au complexe d’Alemão, l'une des plus grandes favelas de la ville, le 2 avril 2015.

Date:
29 novembre 2016
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Réfugiés

Comment un père de famille vivant à Chypre s’est retrouvé en détention en Hongrie, où il est accusé de terrorisme

Un soir d’été l’an dernier, Ahmed était chez lui à Chypre avec son épouse Nadia et leurs jeunes enfants quand il a reçu un appel téléphonique qui allait bouleverser sa vie. « C’était sa mère qui appelait de Syrie », se souvient Nadia. « Elle lui a dit que les bombardements dans leur ville connaissaient une accalmie et qu’ils partaient. Ils avaient besoin d'aide. » Cet appel a déclenché une succession d’événements qui ont contribué à ce qu’Ahmed atterrisse là où il se trouve aujourd’hui : enfermé dans une prison hongroise, accusé d’un « acte de terrorisme ».

Date:
29 novembre 2016