récents

3 818 résultats

  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Yémen. Il faut libérer un militant détenu par les forces Houthi/Saleh dans le cadre du durcissement de la répression contre les détracteurs

Les forces yéménites Houthi/Saleh doivent libérer immédiatement et sans condition un militant politique détenu de manière arbitraire dans la capitale Sanaa depuis le 14 août sans pouvoir consulter un avocat ni communiquer avec sa famille, a déclaré Amnesty International. Hisham al Omeisy, 38 ans, a été arrêté de manière arbitraire le 14 août vers 14h45, à Jawlat al Misbahi, au sud de Sanaa, par une quinzaine d'agents armés du Bureau de la sécurité nationale (NSB), qui l'ont emmené.

Date:
18 août 2017
  • Nouvelles
  • Afrique du Sud
  • Justice

L'Afrique du Sud, qui s'apprête à présider la SADC, doit réaffirmer son engagement envers les droits humains

L'Afrique du Sud doit prendre la tête des initiatives visant à contrer les menaces qui planent sur les droits fondamentaux dans la région de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), a déclaré Amnesty International à l'approche du 37e sommet des chefs d'État à Pretoria. Le pays succède au Swaziland à la tête du bloc régional, alors que plusieurs États membres – notamment l'Angola, la République Démocratique du Congo (RDC), la Zambie et le Zimbabwe – connaissent une forte instabilité politique en lien avec des élections qui ont mis à rude épreuve la liberté d'expression, de réunion pacifique et d'association.

Date:
18 août 2017
  • Nouvelles
  • Hong Kong
  • Censure et liberté d'expression

Hong Kong. Des peines de prison «punitives» pour les dirigeants du mouvement pro-démocratie

La recherche implacable de peines d’emprisonnement pour les trois dirigeants du mouvement en faveur de la démocratie par les autorités de Hong Kong est une attaque punitive contre la liberté d'expression et de rassemblement pacifique, a déclaré Amnesty International. Jeudi 17 août, la cour d’appel de Hong Kong a prononcé des peines allant de six à huit mois de prison contre Joshua Wong, Alex Chow et Nathan Law pour leur rôle dans une manifestation qui a permis de déclencher en 2014 le mouvement « des parapluies » en faveur de la démocratie à Hong Kong.

Date:
17 août 2017
  • Nouvelles
  • Afrique
  • Droits économiques, sociaux et culturels

Sierra Leone. Les lacunes des politiques de logement et d'environnement responsables des nombreuses victimes de la coulée de boue

Les conséquences du glissement de terrain survenu en Sierra Leone, dans lequel plus de 3 000 personnes ont perdu leur logement, illustrent cruellement le coût humain de l'incapacité du gouvernement à mettre en œuvre des politiques de logement et de gestion des terres, a déclaré Amnesty International. Plus de 400 personnes ont été emportées par la coulée de boue, qui a frappé aux premières heures du lundi 14 août le quartier de Regent, dans la capitale Freetown.

Date:
17 août 2017
  • Nouvelles
  • Soudan du Sud
  • Réfugiés

Ouganda. À l’heure où le nombre de réfugiés sud-soudanais vient d’atteindre un million, la communauté internationale doit empêcher une aggravation de la crise

La communauté internationale doit tenir ses promesses en matière de financement et renforcer les engagements financiers déjà pris pour aider l'Ouganda à prendre en charge les réfugiés qu'il accueille sur son sol, alors que le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a annoncé que le nombre de réfugiés sud-soudanais dans le pays était désormais d’un million, a déclaré Amnesty International le jeudi 17 août.

Date:
17 août 2017
  • Nouvelles
  • Asie et Pacifique
  • Homicides illégaux

Indonésie. Au moins 60 trafiquants de stupéfiants présumés victimes des tirs de la police

Le nombre d'homicides de trafiquants de drogue présumés imputables à la police a connu une forte hausse en Indonésie en 2017, une hausse alarmante qui semble indiquer que les autorités s’inspirent de la « guerre contre la drogue » meurtrière menée aux Philippines voisines, a déclaré Amnesty International mercredi 16 août 2017. Au moins 60 trafiquants présumés ont été tués par la police – parfois appuyée par l’agence indonésienne de lutte contre les produits stupéfiants (BNN) – depuis le 1er janvier, alors que ce chiffre s’élève à 18 pour l’année 2016, d'après les données recueillies par Amnesty International.

Date:
16 août 2017
  • Nouvelles
  • Amériques
  • Droits économiques, sociaux et culturels

Nicaragua. Les autorités menacent une manifestation contre la construction du canal

Le 15 août, pendant plusieurs heures, les policiers nicaraguayens ont empêché des citoyens de participer à une marche pacifique contre la construction du grand canal interocéanique au Nicaragua. Cette manifestation, organisée par le Conseil national de défense de la terre, du lac et de la souveraineté nationale, était le 91e rassemblement contre le projet, qui touchera des milliers de Nicaraguayens. La célèbre défenseure des droits humains Bianca Jagger a également pris part à cette manifestation d'ampleur.

Date:
16 août 2017
  • Nouvelles
  • Libye
  • Conflit armé

Libye. Le mandat d’arrêt décerné par la CPI contre le commandant des forces spéciales suscite des espoirs de justice

En réaction à l’annonce selon laquelle la Cour pénale internationale (CPI) a décerné un mandat d’arrêt mardi 15 août à l’encontre de Mahmoud al Werfelli (également orthographié Al-Werfalli), qui est accusé de crimes de guerre pour des actes perpétrés alors qu’il était commandant des opérations de la brigade des forces spéciales (Al Saiqa), une unité affiliée à l’Armée nationale libyenne (ANL), la directrice des recherches pour l’Afrique du Nord à Amnesty International, Heba Morayef, a déclaré : « La décision prise aujourd’hui par la CPI est une étape importante dans la lutte contre l’impunité généralisée pour les responsables de crimes de guerre en Libye.

Date:
15 août 2017
  • Nouvelles
  • Kenya
  • Militants et défenseurs des droits humains

Kenya. Les dispositions visant à fermer deux organisations de défense des droits humains sont illégales et irresponsables

En réaction aux dispositions prises par l'organisme kenyan qui supervise les organisations non gouvernementales (ONG) en vue de fermer deux organisations de défense des droits humains – la Commission kenyane des droits humains (KHRC) et l'African Centre for Open Governance (AfriCoG) – Michelle Kagari, directrice adjointe du programme Afrique de l'Est, Corne de l'Afrique et région des Grands Lacs d'Amnesty International, a déclaré : « La décision du Conseil de coordination des ONG doit être perçue pour ce qu'elle est réellement : une manœuvre cynique visant à jeter le discrédit sur les organisations de défense des droits humains.

Date:
15 août 2017
  • Nouvelles
  • Égypte
  • Homicides et disparitions

Égypte. L’impunité généralisée pour les forces de sécurité illustre le sombre héritage du massacre de Rabaa

Quatre ans après la dispersion violente de deux sit-ins par les forces de sécurité sur les places Rabaa al Adawiya et al Nahda dans le Grand Caire, qui a causé la mort d’au moins 900 personnes et en a blessé plus d’un millier, l’Égypte vit une crise sans précédent en matière de droits humains, a déclaré Amnesty International. Pas une seule personne n’a été amenée à rendre des comptes pour les événements du 14 août 2013, plus connus sous le nom de massacre de Rabaa.

Date:
14 août 2017
  • Nouvelles
  • États-Unis
  • Discrimination

États-Unis. Donald Trump doit condamner la haine raciale

En réaction aux événements du 12 août à Charlottesville en Virginie, Njambi Good, directrice exécutive adjointe des campagnes et des membres de la section américaine d’Amnesty International, a déclaré : « Les autorités doivent agir pour désamorcer les tensions à Charlottesville et prendre des mesures immédiates pour combattre la haine à l’égard des personnes de couleur, des immigrants, des réfugiés, des juifs, des musulmans et autres.

Date:
12 août 2017
  • Nouvelles
  • Chine
  • Détention

Chine. Le procès dont fait l’objet « Le Boucher », un militant de renom, est une cruelle mascarade

Les autorités chinoises doivent cesser de persécuter le militant de renom Wu Gan et doivent le libérer immédiatement et sans condition, a déclaré Amnesty International à l’approche de son procès qui se tiendra le 14 août. Wu Gan, plus connu sous son nom de plume « Le Boucher super-vulgaire », sera jugé lors d’une audience à huis clos à Tianjin pour « subversion du pouvoir de l’État » ; un chef d’inculpation passible de la réclusion à perpétuité.

Date:
11 août 2017
  • Nouvelles
  • Venezuela
  • Censure et liberté d'expression

Vagues d’arrestations au Venezuela. Le gouvernement s’en prend aux élus de l’opposition

L’arrestation de quatre membres de l’opposition au Venezuela, la révocation de 11 autres et les mandats d’arrêt décernés contre cinq autres encore témoignent de l’étau que le gouvernement de Maduro resserre sur toute forme de dissidence, exerçant une répression toujours plus forte, a déclaré Amnesty International. « En démettant de leurs fonctions, sans aucune raison légitime, des responsables de l’opposition, le gouvernement Maduro franchit la ligne jaune, a déclaré Erika Guevara-Rosas, directrice du programme Amériques d’Amnesty International.

Date:
11 août 2017
  • Nouvelles
  • Asie et Pacifique
  • Militants et défenseurs des droits humains

Chine. Des dizaines de milliers de personnes demandent au président Xi Jinping de libérer Liu Xia

Près de 70 000 personnes à travers le monde ont appelé le président chinois à lever toutes les restrictions et à mettre fin au harcèlement contre la poétesse et artiste Liu Xia, un mois après la mort de son mari, le lauréat du Prix Nobel de la paix Liu Xiaobo. On est sans nouvelles de Liu Xia depuis les funérailles de son mari et la cérémonie de dispersion en mer de ses cendres organisés à la hâte le 15 juillet.

Date:
11 août 2017
  • Nouvelles
  • Maroc et Sahara occidental
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Maroc. Des dizaines de personnes arrêtées dans le cadre de la contestation qui secoue le Rif dénoncent des actes de torture en détention

Au moins 66 personnes arrêtées en marge des manifestations massives qui secouent la région du Rif, dans le nord du Maroc, ont signalé avoir subi des actes de torture et des mauvais traitements en détention. Elles auraient notamment été rouées de coups, étouffées, dévêtues, menacées de viol et insultées par la police, parfois pour les contraindre à passer aux « aveux », a déclaré Amnesty International.

Date:
11 août 2017
  • Nouvelles
  • Ukraine
  • Détention

Crimée. Il faut libérer un Tatar de Crimée âgé, incarcéré pour avoir brandi une pancarte

La Russie doit libérer immédiatement un homme de 76 ans, atteint de la maladie de Parkinson, incarcéré pour avoir brandi une pancarte en soutien aux Tatars de Crimée persécutés, a déclaré Amnesty International le 10 août 2017. Server Karametov, un Tatar de Crimée, a été condamné le 9 août à 10 jours de « détention administrative » pour avoir manifesté en soutien au prisonnier d'opinion Akhtem Tchiygoz et à d'autres victimes de poursuites motivées par des considérations politiques devant la Cour suprême de Crimée, placée sous le contrôle des autorités de facto de Simferopol, la capitale de la Crimée sous occupation russe.

Date:
10 août 2017