récents

3 767 résultats

  • Nouvelles
  • République démocratique du Congo (RDC)
  • Entreprises et droits humains

RDC. Les enfants qui travaillent ne doivent pas payer le prix de la transition du Royaume-Uni vers les véhicules électriques

En réaction à l’engagement pris par le gouvernement britannique d’interdire toute nouvelle voiture ou camionnette fonctionnant à l’essence ou au diesel d’ici 2040, Mark Dummett, chercheur sur la responsabilité des entreprises en matière de droits humains à Amnesty International, a déclaré : « C’est une bonne nouvelle pour l’environnement et pour la qualité de l’air, mais les conducteurs doivent être conscients que, si les voitures électriques sont des véhicules verts, elles ne sont pas toujours propres.

Date:
26 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Pologne
  • Justice

Pologne. Le gouvernement doit respecter l'état de droit

En réaction à l'annonce de la Commission européenne, qui va engager une procédure d'infraction contre la Pologne et se tient prête à déclencher une action en justice en cas d’adoption de lois accordant au gouvernement des contrôles plus stricts sur le système judiciaire, Gauri Van Gulik, directeur adjoint pour l'Europe à Amnesty International, a déclaré : « Le message de l'UE est clair : il faut respecter l'état de droit ou s'exposer à des sanctions sévères.

Date:
26 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Conflit armé

Liban. L’enquête sur la mort de réfugiés syriens en détention aux mains de l’armée doit être approfondie

Les autorités libanaises doivent divulguer l’ensemble des résultats de leur enquête sur la mort de quatre réfugiés syriens, a déclaré Amnesty International après que le procureur militaire du Liban a indiqué le 24 juillet qu’un rapport d’expertise médicolégale concluait que ceux-ci étaient décédés des suites de « causes naturelles ». Ces hommes sont morts après avoir été arrêtés lors d’une opération militaire dans la ville d’Arsal le 30 juin 2017.

Date:
25 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Détention

Union européenne. Federica Mogherini exhortée à «aborder la question des militants emprisonnés avec le ministre turc»

Salil Shetty, le secrétaire général d’Amnesty International, a exhorté la haute représentante de la Commission européenne pour les affaires étrangères Federica Mogherini à aborder de toute urgence la question des défenseurs des droits humains emprisonnés, au cours de sa rencontre avec le ministre des Affaires étrangères turc plus tard dans la journée de mardi 25 juillet. La directrice et le président d’Amnesty International Turquie, Idil Eser et Taner Kılıç, sont actuellement en détention pour des chefs d'inculpation liés au terrorisme.

Date:
25 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Israël et territoires palestiniens occupés
  • Conflit armé

En effectuant des descentes violentes dans un hôpital, les forces israéliennes se montrent impitoyables

Des soldats et des policiers israéliens ont fait irruption dans un hôpital palestinien à deux reprises la semaine dernière, terrorisant le personnel et les patients et, dans certains cas, empêchant des médecins de prodiguer des soins urgents à des patients grièvement blessés, a déclaré Amnesty International mardi 25 juillet. Les descentes menées à l’hôpital al Makassed de Jérusalem-Est ont eu lieu dans un contexte d’escalade des tensions à Jérusalem et en Cisjordanie ces derniers jours, à la suite de la décision prise par le gouvernement israélien d’installer des détecteurs de métaux et de fouiller les fidèles à l’entrée de la mosquée Al Aqsa après le meurtre de deux policiers israéliens à cet endroit le 14 juillet.

Date:
25 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Moyen-Orient et Afrique du Nord
  • Peine de mort

Arabie saoudite. Quatorze hommes risquent d’être décapités à tout moment alors que le pays continue sa série d’exécutions

La décision de la Cour suprême saoudienne de confirmer la peine de mort de 14 hommes condamnés à l’issue d’un procès collectif inique est un rappel inquiétant de la répression meurtrière que le pays mène contre les dissidents, a déclaré Amnesty International le 24 juillet 2017. Les 14 hommes qui ont été déclarés coupables d’infractions liées à des manifestations risquent maintenant d’être exécutés à tout moment.

Date:
24 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Égypte
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Le resserrement des liens UE-Égypte ne doit pas se faire aux dépens des droits humains

Le 3 juillet 2013, quelques heures après que les chars sont entrés dans les rues du Caire et que l’éviction du président Mohamed Morsi a été annoncée officiellement, l’Union européenne (UE) a déclaré avec fermeté qu’elle amènerait le nouveau gouvernement à rendre des comptes en cas de non-respect des droits et libertés fondamentaux et de l’état de droit. Quatre ans plus tard, l’Égypte est confrontée à l’une des pires crises des droits humains qu’elle ait connue au cours des dernières décennies.

Date:
24 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Pologne

Pologne. Le veto du président permet d'éviter une catastrophe

À la suite de l'annonce du président polonais Andrzej Duda, qui a décidé d'opposer son veto à deux projets de réforme judiciaire controversés qui auraient accordé au parti au pouvoir Droit et justice un contrôle étendu sur le système judiciaire, Gauri Van Gulik, directeur adjoint du programme Europe d'Amnesty International, a déclaré : « Avec cette décision, le président Andrzej Duda soustrait la Pologne à une attaque en règle contre l'état de droit.

Date:
24 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Soudan du Sud
  • Conflit armé

Soudan du Sud. Des milliers de personnes en détresse psychologique à la suite de violences sexuelles, alors que le conflit fait rage

Des milliers de femmes et de filles sud-soudanaises, ainsi que quelques hommes, qui ont subi des viols ou des agressions sexuelles à caractère ethnique dans le contexte du conflit actuel, se trouvent dans un état de détresse psychologique et sont stigmatisés, sans personne vers qui se tourner pour obtenir de l’aide, a déclaré Amnesty International dans un nouveau rapport publié lundi 24 juillet 2017.

Date:
24 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Turquie
  • Détention

Turquie. La nouvelle arrestation de quatre défenseurs des droits humains est une initiative cruelle et rétrograde

Après avoir appris que les autorités turques ont ordonné le placement en détention de quatre défenseurs des droits humains libérés sous caution mardi 18 juillet, John Dalhuisen, directeur d’Amnesty International pour l’Europe, a déclaré : « Avec cette initiative cruelle et rétrograde, la Turquie renforce sa réputation croissante de geôlier aveugle qui emprisonne sans discernement des militants de la société civile et d’étranger à l’état de droit.

Date:
22 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Philippines
  • Impunity

Philippines. Les droits humains ne doivent pas être négligés pendant l’état de siège

Le gouvernement des Philippines doit veiller à ce que les droits humains soient protégés pendant sa campagne contre les activistes sur l’île de Mindanao, où l’état de siège est toujours en place, a déclaré Amnesty International samedi 22 juillet. Le 22 juillet, le président Rodrigo Duterte a prolongé l’état de siège en vigueur sur l’île de Mindanao (sud du pays) depuis le 23 mai 2016 pour six mois supplémentaires, jusqu’au 31 décembre 2017.

Date:
22 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Égypte
  • Torture et autres formes de mauvais traitements

Égypte. Il faut enquêter sur les actes de torture subis par un copte et sa mort en détention

Il faut que les autorités égyptiennes diligentent une enquête indépendante, approfondie et impartiale sur les allégations selon lesquelles des policiers auraient torturé un homme à mort au cours de la semaine du 17 juillet 2017 dans un poste de police du Caire, a déclaré Amnesty International vendredi 21 juillet, en demandant aux pouvoirs publics de veiller à ce que les témoins qui ont fait des dépositions à charge soient protégés de toute forme de menace ou de harcèlement.

Date:
21 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Ouganda
  • Détention illégale

Ouganda. Des dizaines de personnes arrêtées pour avoir participé à des réunions pacifiques

En réaction à l’annonce de la police ougandaise concernant l’arrestation de 56 personnes soupçonnées d’avoir participé à des manifestations illégales, en vertu de la Loi relative au maintien de l’ordre public, un texte comportant de graves lacunes, Muthoni Wanyeki, directrice du programme Afrique de l’Est, Corne de l’Afrique et Grands Lacs à Amnesty International, a déclaré : « Ce n’est pas la première fois que la police ougandaise procède à des arrestations au mépris le plus absolu des droits garantis par la Constitution, mais cette dernière affaire est clairement absurde.

Date:
21 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Détention

Lesbos. Manifestation symbolique de réfugiés piégés par l’accord UE-Turquie

Vendredi 21 juillet 2017, des réfugiés, des habitants des îles grecques et des militants ont appelé les dirigeants européens à entendre leur détresse à l’occasion d’un rassemblement express organisé sur une plage de l’île de Lesbos pour signifier que les réfugiés étaient les bienvenus, à l’instigation d’Amnesty International et de Lesvos Solidarity. Lors du rassemblement express #ActionLesvos, un filet de pêche géant orné d’un drapeau de l’Union européenne (UE) a été déployé autour de 60 réfugiés et militants afin de symboliser la situation des réfugiés et des migrants pris au piège sur les îles grecques par l’accord UE-Turquie.

Date:
21 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Pologne

Pologne. Le Sénat ne doit pas «sonner le glas» de l'état de droit

En réaction à l’information selon laquelle la chambre basse du Parlement polonais a adopté une loi qui confère au ministre de la Justice de nouveaux pouvoirs étendus, notamment celui de limoger tous les magistrats actuels de la Cour suprême, Gauri Van Gulik, directeur adjoint du programme Europe d'Amnesty International, a déclaré : « La décision prise le 20 juillet par la Sejm, la chambre basse du Parlement, est un coup dur pour l'indépendance de la justice en Pologne.

Date:
20 juillet 2017
  • Nouvelles
  • Europe et Asie centrale
  • Détention

Turquie. La pression internationale s’intensifie à l’égard de la Turquie alors que des dirigeants du monde entier demandent la libération des militants emprisonnés

Quelques jours à peine après le placement en détention provisoire de six défenseurs des droits humains en Turquie, la Commission européenne a rejoint des gouvernements et des dirigeants du monde entier, dont Angela Merkel, pour demander leur libération immédiate et sans condition. Jeudi 20 juillet 2017, un porte-parole de la Commission européenne a appelé à la « libération immédiate de ces personnes ».

Date:
20 juillet 2017