Qu'est-ce qu'un réfugié ?

The slideshow requires JavaScript and the Flash Player. Get Flash here.

 

Un réfugié, une réfugiée est une personne qui a fui son pays parce qu'elle y a subi des violations de ses droits fondamentaux du fait de son identité ou de ses convictions, et dont le gouvernement ne peut pas ou ne veut pas assurer la protection. De ce fait, elle a été contrainte de demander à la communauté internationale de la protéger. Les réfugiés ont des droits, et ces droits comprennent :

  • une protection contre le renvoi forcé dans un pays où ils risqueraient d'être victimes de persécution ou de graves atteintes à leurs droits humains ;
  • la protection contre les discriminations ;
  • la protection contre des poursuites pour entrée illégale dans le pays 
  • le droit au travail, au logement et à l'éducation ;
  • le droit de circuler librement ;
  • le droit de posséder des documents d'identité et de voyage.

QU'EST-CE QU'UN DEMANDEUR D'ASILE ?

Un demandeur d'asile, une demandeuse d'asile est une personne qui a quitté son pays en quête d'une protection internationale mais qui n'a pas encore obtenu le statut de réfugié. L'article 14 de la Déclaration universelle des droits de l'homme dispose : « Devant la persécution, toute personne a le droit de chercher asile et de bénéficier de l'asile en d'autres pays ».

Amnesty International mène des actions pour que les demandeurs d'asile :

  • ne soient pas empêchés d'entrer dans un pays pour y demander l'asile ;
  • ne soient pas renvoyés de force dans un pays où ils risqueraient d'être victimes de graves atteintes à leurs droits humains ;
  • aient accès à des procédures d'asile équitables et efficaces ;
  • puissent demander de l'aide au Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), si nécessaire ;
  • ne soient pas détenus de manière illégale ou arbitraire.

Amnesty International ne s'oppose pas au renvoi de demandeurs d'asile déboutés, s'il a été établi à l'issue d'une procédure équitable et satisfaisante qu'ils n'avaient pas besoin d'une protection internationale et si leur retour s'effectue en toute sécurité et dans la dignité.

QU'EST-CE QU'UN MIGRANT ?

Un migrant, une migrante se déplace d'un pays à un autre, généralement en quête de travail même si d'autres raisons peuvent l'y pousser, comme la volonté de retrouver des membres de sa famille. Certains migrants se déplacent de leur propre gré, d'autres y sont forcés en raison de difficultés économiques ou autres. Un migrant peut être en situation régulière dans un pays lorsqu'il possède un permis de travail et de résidence, ou en situation irrégulière lorsque les autorités du pays où il souhaite vivre et travailler ne l'y autorisent pas.

Quel que soit leur statut, tous les migrants, qu'ils soient en situation régulière ou irrégulière, ont des droits humains, dont le droit de ne pas être tenu en esclavage ou en servitude, le droit de ne pas faire l'objet d'une détention arbitraire, le droit de ne pas être soumis à l'exploitation ou au travail forcé, le droit à la liberté de réunion, le droit à l'éducation pour leurs enfants, les mêmes droits sur le lieu du travail que les ressortissants du pays où ils se trouvent et les mêmes possibilités d'être entendus équitablement devant les tribunaux. Ces droits sont inscrits dans la Convention sur la protection des travailleurs migrants (1990) et dans d'autres traités relatifs aux droits humains.

 

Pour en savoir plus :
Greece: irregular migrants and asylum-seekers routinely detained in substandard conditions (rapport, 27 juillet 2010)
Malaisie : les réfugiés sont arrêtés, victimes d'atteintes aux droits humains et privés du droit au travail
(présentation de rapport, 16 juin 2010)
Vivre dans l'ombre. Les droits des migrants
(rapport, 1er septembre 2006)