Mettez fin aux violations dans les territoires palestiniens occupés

Les États-Unis doivent exhorter Israël à s’attaquer aux causes profondes et à mettre fin au cycle d’impunité. Rejoignez des personnes du monde entier qui demandent de mettre fin aux cycles de violations et d’injustice.

Si le monde entier ne fait pas pression sur Israël pour que le pays s’attaque aux causes profondes, comme le blocus illégal de Gaza, l’impunité, et la dépossession et l’oppression de longue date des populations palestiniennes, nous assisterons probablement à une nouvelle vague de destruction et de pertes de vies civiles.

Les journées d’hostilités mortelles qui ont débuté en mai se sont aggravées dans un schéma similaire aux terribles hostilités de 2008, 2012, et 2014. Les populations civiles sont les principales victimes de ces souffrances, avec des destructions massives et beaucoup de morts à Gaza. Israël a des antécédents déplorables en matière d’homicides illégaux, de milliers de civil·e·s blessés, de déplacement de dizaines de milliers de personnes et de destruction d’habitations, d’entreprises et d’infrastructures. Ces violations comprennent des crimes de guerre et des crimes contre l’humanité. Des groupes armés palestiniens ont également commis des violations du droit international humanitaire, y compris des crimes de guerre, en toute impunité.

L’expérience de la population palestinienne de discrimination, dépossession et déplacement systémiques est à la source des violences que nous constatons actuellement. À Gaza, Israël punit collectivement 2 millions de Palestiniens et de Palestiniennes, qui vivent sous le coup d’un blocus illégal depuis 14 ans. Israël a non seulement le pouvoir, mais aussi l’obligation légale, de lever le blocus et de permettre à la population de Gaza de jouir de ses droits, de mettre fin aux expulsions forcées et aux destructions d’habitations, de mettre un terme aux colonies illégales, et de protéger la population civile.

Partout à l’heure actuelle, la population Palestinienne, notamment dans le quartier de Sheikh Jarrah à Jérusalem-Est, demande au monde de faire pression sur les autorités israéliennes pour qu’elles mettent fin aux expulsions forcées dans leur quartier et aux déplacements forcés de Palestiniens et Palestiniennes.

La communauté internationale, et particulièrement les proches alliés d’Israël comme les États-Unis, a le devoir de faire pression sur Israël afin de mettre fin aux violations systématiques que le pays inflige aux Palestiniens et Palestiniennes et d’y remédier.

Nous devons intensifier la pression internationale pour y arriver ! Si on ne s’attaque pas aux causes profondes, le cycle se poursuivra.