Rapport 2013
La situation des droits humains dans le monde

30 novembre 2011

Hillary Clinton doit demander aux dirigeants du Myanmar des réformes en matière de droits humains

Hillary Clinton doit demander aux dirigeants du Myanmar des réformes en matière de droits humains
La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton est en visite officielle au Myanmar.

La secrétaire d'État américaine Hillary Clinton est en visite officielle au Myanmar.

© AFP/Getty Images


Hillary Clinton doit faire très clairement savoir aux autorités qu'elle n'attend rien de moins que la libération de tous les prisonniers politiques et la protection des civils issus de minorités ethniques.
Source: 
Benjamin Zawacki, spécialiste du Myanmar au sein d'Amnesty International

La réussite de la visite de la secrétaire d'État américaine au Myanmar devra se mesurer à l'aune de la réponse immédiate des autorités concernant la mise en œuvre de réformes audacieuses et ambitieuses en matière de droits humains, a déclaré Amnesty International.

Jeudi 1er décembre, Hillary Clinton entamera une visite de deux jours au Myanmar ; il s'agit de la visite de plus haut niveau d'un responsable américain depuis plus de 50 ans.

Elle doit insister auprès des dirigeants Myanmar pour qu'ils libèrent tous les prisonniers politiques et cessent de prendre pour cibles les civils issus de minorités ethniques, a indiqué Benjamin Zawacki, spécialiste du Myanmar au sein d'Amnesty International.

« La situation du Myanmar en termes de droits humains s'est légèrement améliorée sous certains aspects, mais s'est gravement détériorée par ailleurs, a-t-il déclaré.

« La visite de la secrétaire d'État américaine représente clairement un défi à relever pour le gouvernement du Myanmar, qui doit prendre des mesures audacieuses et constructives, et notamment libérer une bonne fois pour toutes tous les prisonniers d'opinion encore derrière les barreaux et mettre fin aux atrocités dont sont victimes les civils issus de minorités ethniques. »

Le Myanmar a relâché au moins 318 prisonniers politiques en 2011, mais plus d'un millier sont toujours incarcérés, dont de nombreux prisonniers d'opinion.

Leur libération ne doit pas s'inscrire, selon les termes de plusieurs représentants du gouvernement, dans le cadre d'un « processus », mais doit s'avérer immédiate et inconditionnelle.

Dans plusieurs régions où vivent des minorités ethniques, notamment dans des zones des États kayin, kachin et chan où le conflit a repris ou s'est intensifié au cours de l'année écoulée, l'armée du Myanmar continue de bafouer les droits fondamentaux des populations civiles de manière généralisée et systématique.

« Hillary Clinton doit faire très clairement savoir aux autorités qu'elle n'attend rien de moins que la libération de tous les prisonniers politiques et la protection des civils issus de minorités ethniques », a souligné Benjamin Zawacki.

Depuis longtemps, les États-Unis prônent la mise en place d'une commission d'enquête internationale sur les crimes de guerre et les crimes contre l'humanité présumés dont seraient victimes les civils issus de minorités ethniques. Aux termes de l'article 445 de la Constitution du Myanmar, les représentants du gouvernement responsables de violations des droits humains commises par le passé bénéficient de l'immunité de poursuites.

« Hillary Clinton doit réitérer la détermination des États-Unis à mettre sur pied une commission internationale pour faire respecter l'obligation de rendre des comptes au Myanmar, si les autorités ne mettent pas fin à des décennies d'impunité », a estimé Benjamin Zawacki.

Les précédents gouvernements du Myanmar se sont félicités des visites de gouvernements étrangers et d'organisations internationales, les présentant comme une preuve d'avancées en termes de droits humains ou de concessions aux préoccupations en la matière.

Thème

Conflit armé 
Crimes contre l'humanité et crimes de guerre 
Détention 
Normes relatives aux droits humains 
Prisonniers d'opinion 

Pays

Myanmar 

Région ou pays

Asie - Pacifique 

@amnestyonline sur Twitter

Nouvelles

10 juillet 2014

Amnesty International rend publics les noms de certaines des personnes soupçonnées d’avoir ordonné ou commis les atrocités qui se déroulent actuellement en République... Pour en savoir plus »

05 juin 2014

Les manifestants descendant dans la rue au Brésil durant la Coupe du monde risquent d’être victimes de violences policières et militaires aveugles, les autorités renforçant les... Pour en savoir plus »

03 juin 2014

Dans la deuxième partie de cette série en deux volets, deux personnes dont le nom figurait sur la liste des « personnes les plus recherchées » en Chine pour leur rôle dans le... Pour en savoir plus »

11 juillet 2014

Sasha, militant pro-ukrainien âgé de 19 ans, a été enlevé par des séparatistes à Louhansk et frappé à maintes reprises pendant 24 heures.

Pour en savoir plus »
07 juillet 2014

La condamnation à 15 ans de prison d’un éminent avocat saoudien, défenseur des droits humains, est un nouveau coup porté au militantisme pacifique et à la liberté d’... Pour en savoir plus »