Italie

Voir d’autres pays dans

  • EUROPE ET ASIE CENTRALE
  • ALBANIE
  • ALLEMAGNE
  • ANDORRE
  • ARMéNIE
  • AUTRICHE
  • AZERBAïDJAN
  • BELGIQUE
  • BOSNIE-HERZéGOVINE
  • BULGARIE
  • BéLARUS
  • CHYPRE
  • CROATIE
  • DANEMARK
  • ESPAGNE
  • ESTONIE
  • FINLANDE
  • FRANCE
  • GRèCE
  • GéORGIE
  • HONGRIE
  • IRLANDE
  • ITALIE
  • KAZAKHSTAN
  • KIRGHIZISTAN
  • KOSOVO*
  • LETTONIE
  • LITUANIE
  • MACéDOINE DU NORD
  • MALTE
  • MOLDAVIE
  • MONTéNéGRO
  • NORVèGE
  • OUZBéKISTAN
  • PAYS-BAS
  • POLOGNE
  • PORTUGAL
  • ROUMANIE
  • ROYAUME-UNI
  • RUSSIE
  • RéPUBLIQUE TCHèQUE
  • SERBIE
  • SLOVAQUIE
  • SLOVéNIE
  • SUISSE
  • SUèDE
  • TADJIKISTAN
  • TURKMéNISTAN
  • TURQUIE
  • UKRAINE

Vue d'ensemble

Des employeurs ont réduit au silence des professionnel·le·s du secteur de la santé et de l’aide à la personne ayant exprimé leurs inquiétudes face aux conditions de travail dans les établissements spécialisés alors que sévissait la pandémie de COVID-19. Des personnes âgées vivant en maison de retraite ont été privées de réels contacts avec le monde extérieur. Les violences à l’égard des femmes persistaient et rien n’a été fait pour supprimer les obstacles qui entravaient l’accès à l’avortement. Le Parlement n’a pas étendu la protection contre les crimes de haine aux personnes attaquées en raison de leur genre, de leur identité de genre ou de leur orientation sexuelle. Les migrant·e·s en situation irrégulière étaient toujours exposés à l’exploitation et à des violences. La coopération avec la Libye en matière de migrations s’est poursuivie, en dépit d’atteintes aux droits humains. Les autorités ont continué de considérer comme une infraction la solidarité aux frontières avec les personnes migrantes ou réfugiées. La torture est restée un motif de préoccupation.

Lire la suite

État de la peine de mort

Abolitionniste pour tous les crimes

N’utilise pas la peine de mort

Voir le rapport d’Amnesty International 2021/22

Actualités

Commentaire

Analyse, opinion, histoires personnelles et plus encore.

Demandes de renseignements des médias

STEFAN SIMANOWITZ

Responsable médias pour l’Union européenne, les Balkans et la Turquie, +44 (0)20 3036 5599
[email protected]

Nos bureaux

Bureau de la section

Adresse

Via Magenta, 5 00185 ROMA

Téléphone

00390644901

Site web

Voir le site Web de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir toutes les coordonnées

Recherche

Rapports, séances d’information, actions urgentes et présentations de l’ONU.