Nigeria

Voir d’autres pays dans

  • AFRIQUE
  • AFRIQUE DU SUD
  • ANGOLA
  • BOTSWANA
  • BURKINA FASO
  • BURUNDI
  • BéNIN
  • CAMEROUN
  • CONGO
  • CôTE D'IVOIRE
  • ESWATINI
  • GAMBIE
  • GHANA
  • GUINéE
  • GUINéE éQUATORIALE
  • KENYA
  • LESOTHO
  • MADAGASCAR
  • MALAWI
  • MALI
  • MOZAMBIQUE
  • NAMIBIE
  • NIGER
  • NIGERIA
  • OUGANDA
  • RWANDA
  • RéPUBLIQUE CENTRAFRICAINE
  • RéPUBLIQUE DéMOCRATIQUE DU CONGO
  • SIERRA LEONE
  • SOMALIE
  • SOUDAN
  • SOUDAN DU SUD
  • SéNéGAL
  • TANZANIE
  • TCHAD
  • TOGO
  • ZAMBIE
  • ZIMBABWE
  • ÉRYTHRéE
  • ÉTHIOPIE

Vue d'ensemble

Des groupes armés et les forces de sécurité ont cette année encore commis des crimes de droit international et de graves atteintes aux droits humains dans le nord-est du pays. Des groupes armés ont enlevé et tué des centaines de civil·e·s. Les forces gouvernementales se sont elles aussi livrées à des attaques aveugles contre la population civile lors d’opérations anti-insurrectionnelles. Tout au long de l’année, le gouverneur de l’État de Borno a procédé à des réinstallations forcées de personnes déplacées à l’intérieur du pays, et à la fermeture de camps de personnes déplacées. Plus de 3 494 personnes ont trouvé la mort dans des violences intercommunautaires et des attaques de bandits, et plus de 5 290 ont été victimes d’enlèvements contre rançon commis par des bandits et d’autres hommes armés. Les droits à la liberté d’expression, d’association et de réunion pacifique ont été régulièrement bafoués. Des journalistes et des militant·e·s ont été arrêtés ou interrogés parce qu’ils avaient exercé leur droit à la liberté d’expression. Les forces de sécurité ont eu recours à une force excessive pour disperser des manifestations, ce qui a dans certains cas causé des morts. Plusieurs centaines de personnes ayant manifesté contre les forces de sécurité en 2020 se trouvaient toujours en détention. Le droit à la santé a été fragilisé par les autorités, et le personnel soignant a mené des actions de grève. Les autorités ont expulsé de force des milliers de personnes de leur logement.

Lire la suite

État de la peine de mort

Rétentionniste

Maintient la peine de mort dans la loi

Voir le rapport d’Amnesty International 2021/22

Actualités

Urgent Actions

Campaign tools you can use to urgently intervene and protect people's human rights.

Demandes de renseignements des médias


[email protected]

Adresse

34 Colorado Close, off Thames Street, off Alvan Ikoku Way, Maitama, Abuja FCT Nigeria

Site web

Voir le site Web de la section

Secrétariat international et bureaux régionaux

Voir toutes les coordonnées

Research

Reports, briefings, statements, submissions and other resources from Amnesty's researchers.