Copyright Aïda Hammad

Mettons fin aux discriminations à l’encontre des musulman·e·s

Cyrielle Huguenot, responsable droits des femmes à Amnesty International Suisse, commente le oui serré à l’initiative pour l’interdiction de se dissimuler le visage:

«Après la votation sur l’interdiction des minarets, les électeurs et électrices suisses ont à nouveau approuvé une initiative qui discrimine une communauté religieuse en particulier, et qui alimente inutilement la division et les craintes. L’interdiction du voile intégral n’est pas une mesure visant la libération des femmes. Il s’agit au contraire d’une dangereuse politique symbolique qui viole la liberté d’expression et de religion.»

«Nous demandons aux élu·e·s politiques et au gouvernement de soutenir sans équivoque les droits fondamentaux des minorités religieuses du pays, et de s’engager pour une cohabitation pacifique. Les autorités doivent prévoir des mesures pour garantir que l’interdiction du voile intégral ne marginalise pas les femmes concernées et ne les exclue pas de l’espace public».

«Les autorités doivent maintenant renforcer les mesures visant à protéger les femmes qui subissent réellement des violences et des discriminations en Suisse, quelles que soient leur religion et leur origine.»

Vous trouverez ici la position détaillée d’Amnesty International sur le sujet.

Sujets