Nauru. Le gouvernement doit lever les restrictions imposées aux journalistes d’ABC en amont du Forum des îles du Pacifique

En réaction à l’annonce selon laquelle le gouvernement de Nauru a interdit aux journalistes de l’Australian Broadcasting Corporation (ABC) de participer au Forum des îles du Pacifique en septembre, Minar Pimple, directeur général des Opérations mondiales, a déclaré :

« Cette décision éhontée est une tentative évidente de censurer toute couverture médiatique critique du gouvernement de Nauru et de son traitement inhumain des réfugiés.

« Les arrangements actuels du pays avec l’Australie en ce qui concerne la politique en matière de réfugiés sont une question d’intérêt public et journalistique. En arriver à de telles extrémités pour empêcher certains médias d’entrer dans le pays constitue une restriction arbitraire et inacceptable de la liberté de la presse et en dit long sur la détermination du gouvernement à cacher la situation déplorable des réfugiés à Nauru loin du cycle d’information.

« L’organisation d’un événement régional comme le Forum des îles du Pacifique s’accompagne de la responsabilité de s’ouvrir aux médias de la région. Le gouvernement de Nauru ne doit pas dicter qui peut ou ne peut pas assister au Forum, et il ne doit pas non plus émettre de lignes directrices sur ce dont les journalistes peuvent ou ne peuvent pas parler. »