Cour pénale internationale. Examen préliminaire de la situation des territoires palestiniens occupés

L’annonce, vendredi 16 janvier, selon laquelle le Bureau de la procureure de la Cour pénale internationale (CPI) a entamé un examen préliminaire de la situation des territoires palestiniens occupés pourrait ouvrir la voie vers la justice à des milliers de victimes de crimes de droit international. Amnesty International demande depuis des années que les crimes commis dans le cadre du conflit entre Israël et les territoires palestiniens occupés relèvent de la compétence de la CPI. Un examen préliminaire peut déboucher sur une enquête de la CPI sur les crimes commis par toutes les parties en Israël et dans les territoires occupés, et mettre fin à la culture de l’impunité qui a alimenté un enchaînement de crimes de guerre et de crimes contre l’humanité. Des porte-parole du Centre d’Amnesty pour la Justice internationale à la Hague, aux Pays-Bas, et du programme Moyen-Orient et Afrique du Nord du Secrétariat international à Londres sont disponibles pour des interviews sur cet événement. Pour organiser un entretien, veuillez prendre contact avec : Sara Hashash, attachée de presse pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord : [email protected]%20ou +44 (0)7831640170 +44 (0) 777 847 2126

Sujets