• Nouvelles

Une pétition signée par des milliers de personnes demande au président Poutine de mettre fin à la répression en Russie

Une ballerine russe portant des menottes a bravé le froid à Moscou jeudi 30 janvier pendant que des militants d’Amnesty International remettaient une pétition de 330 000 signatures demandant au président Vladimir Poutine d’abroger une loi répressive. Les signatures ont été collectées dans 112 pays dans le cadre d’une grande campagne menée par Amnesty International à la veille des Jeux olympiques d’hiver qui débutent à Sotchi le 7 février 2014. En 2012, les autorités russes avaient souscrit publiquement aux principes de non-discrimination, d’égalité, de respect et de tolérance régissant les Jeux olympiques et s’étaient engagées à promouvoir les droits humains pendant et après les Jeux. Or, plusieurs lois élaborées par le gouvernement russe depuis lors vont à l’encontre de ces principes élémentaires. Des mesures ont été prises contre la liberté d’expression ; l’ingérence dans les activités de la société civile indépendante a conduit à la fermeture de plusieurs ONG ; les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées ont fait l’objet d’une discrimination non dissimulée.