• Nouvelles

Amnesty International lance un site Internet en chinois

Amnesty International lance un nouveau site Internet en chinois, qui présente des rapports, des articles et des billets de blog sur les recherches menées par l’organisation et ses actions dans le monde entier. Si les censeurs de l’État chinois ont pour l’instant bloqué l’accès au site, il représentera une source importante d’informations relatives aux droits humains pour les Chinois qui s’expriment à travers le monde. « La nécessité de diffuser plus largement les informations relatives aux droits fondamentaux en chinois reflète l’influence croissante de la Chine dans le monde, a indiqué Roseann Rife, directrice d’Amnesty International pour l’Asie de l’Est, après le lancement du site. « Ce site représente un jalon important dans les efforts qu’entreprend l’organisation pour toucher les militants des droits humains et les sympathisants sinophones du monde entier. » Dans le pays le plus peuplé du globe, accéder à des informations sur les droits fondamentaux peut s’avérer compliqué, voire dangereux : les militants qui utilisent les réseaux sociaux sont harcelés, menacés et parfois emprisonnés par les autorités. Amnesty International a célébré son 50e anniversaire en 2011 et rend compte des atteintes aux droits humains commises en Chine depuis près de 40 ans. Parmi les recherches qu’elle a récemment effectuées sur la Chine, citons notamment la détention du photojournaliste bien connu Du Bin, les témoignages de torture et les mauvais traitements infligés dans les camps de rééducation par le travail en Chine, et le harcèlement dont sont victimes les défenseurs des droits humains et leurs proches – notamment des proches du dissident Chen Guangcheng, qui s’est réfugié aux États-Unis en 2012.