• Nouvelles

Cuba : les autorités privent une blogueuse de visa de sortie du territoire

Amnesty International a appelé les autorités cubaines à lever les dispositions restreignant la liberté de mouvement de la blogueuse cubaine Yoani Sánchez, qui l'empêchent de se rendre à New York pour y recevoir un prix international de journalisme. « Les services de l'immigration viennent de confirmer qu'ils maintenaient l'interdiction de quitter le pays me concernant », a écrit Yoani Sánchez sur sa page Twitter le lundi 12 octobre. Il s'agit de la quatrième fois en deux ans que les autorités cubaines refusent à Yoani Sánchez l'autorisation de quitter le pays. Yoani Sánchez s'est vu décerner une mention spéciale d'excellence journalistique par le jury du prix Maria Moors Cabot, la plus ancienne récompense internationale de journalisme, pour les articles qu'elle a publiés sur son site Génération Y, qui enregistre un million de connexions par mois. Sur ce site, Yoani Sánchez décrit la vie quotidienne à Cuba. Son prix devait lui être remis le mercredi 14 octobre à l'Université de Columbia, à New York. « Il arrive couramment que les autorités cubaines refusent des visas de sortie et interdisent de quitter le pays à ceux qui, comme Yoani Sánchez, se montrent critiques vis-à-vis d'elles, a déclaré Kerrie Howard, directrice adjointe du programme Amériques d'Amnesty International. « Restreindre la liberté de mouvement de Yoani Sánchez en lui refusant un visa de sortie revient à la sanctionner de manière injustifiée pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d'expression. », a-t-elle ajouté. En mai, les autorités cubaines ont refusé à Yoani Sánchez l'autorisation de se rendre à Madrid, où elle devait recevoir un prix de journalisme numérique. La blogueuse est connue pour ses prises de position publiques en faveur de la liberté d'expression et de l'accès libre à Internet. Son blog, Génération Y, est régulièrement bloqué par les autorités et ne peut actuellement être consulté à Cuba.