• Nouvelles
  • Nouvelles

L'ONU examine le bilan en termes de droits humains de 16 nouveaux pays

Le bilan en matière de droits humains de 16 pays va être examiné lors de la cinquième session du groupe de travail de l'Examen périodique universel (EPU), qui a débuté lundi à Genève. Ce mécanisme d'examen a été mis en place par le Conseil des droits de l'homme des Nations unies. L'EPU est le tout premier mécanisme des Nations unies chargé de passer en revue de manière systématique la situation des droits humains dans chacun des 192 pays membres de l'ONU. Au cours de la période 2008-2011, chaque année 48 pays seront examinés. Le groupe de travail de l'EPU passera en revue le bilan de 16 d'entre eux lors de chacune de ses trois sessions annuelles. Ce mois-ci, le Conseil des droits de l'homme doit examiner la situation des droits humains en Afghanistan, au Chili, en ex-République yougoslave de Macédoine, en Slovaquie, au Vanuatu, au Viêt-Nam et au Yémen. L'actuelle session de l'EPR s'achèvera le 15 mai. Amnesty International a élaboré, en vue de l'actuelle série d'examens, des rapports exposant les principales préoccupations en matière de droits humains en ce qui concerne 7 des 16 pays passés en revue. « Nous espérons que les États membres vont saisir cette occasion unique de braquer les projecteurs sur les principaux problèmes relatifs aux droits humains dans les pays examinés, et de faire des recommandations concrètes en vue du renforcement du respect de leurs obligations concernant ces droits », a déclaré Peter Splinter, représentant d'Amnesty International auprès des Nations unies à Genève.