• Nouvelles

Des parlementaires rencontrent des représentants du gouvernement des États-Unis au sujet des détentions illégales

Des parlementaires de différents pays vont rencontrer des représentants du gouvernement des États-Unis du 14 au 16 mai 2008 pour discuter avec eux des recommandations d’Amnesty International visant à mettre fin aux détentions illégales pratiquées par ce pays. Menzies Campbell, député britannique, et Christophe Strasser, député allemand, représenteront les 1 236 membres des Parlements de 30 pays qui se sont déjà ralliés à l'appel lancé aux autorités des États-Unis pour qu’elles mettent fin aux détentions illégales pratiquées à Guantánamo et ailleurs, conformément aux recommandations d’Amnesty International. Menzies Campbell et Christophe Strasser rencontreront des hauts responsables du Département d’État, de la sous-commission des Affaires étrangères de la Chambre des Représentants, de la Commission judiciaire du Sénat, du cabinet du sénateur McCain et de la marine, notamment. Une réplique d’une cellule de Guantánamo présentée à travers les États-UnisDepuis le 8 mai, une cellule de haute sécurité de Guantánamo reconstituée à taille réelle est présentée dans différentes villes des États-Unis. Cette exposition, organisée par Amnesty International, doit permettre à la population américaine de se faire une idée de l’épreuve que représentent la détention illégale et le maintien prolongé à l’isolement. Le 10 mai, Mary Robinson, ancienne présidente d’Irlande, ancienne haut-commissaire aux droits de l’homme des Nations unies et représentante de Global Elders, a visité cette cellule à Miami et s’est entretenue avec des militants d’Amnesty International réunis à l’occasion d’un concert et d’un rassemblement.