• Éducation

Nouveaux manuels d’éducation aux droits humains pour l’édition 2020 d’Écrire pour les droits


La campagne Écrire pour les droits d’Amnesty International se déroule chaque année autour du 10 décembre – date de la Journée des droits de l’homme, qui commémore l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme en 1948. Cette campagne vise à apporter un changement dans la vie de personnes ou de groupes qui ont été victimes d’atteintes aux droits humains ou risquent de l’être. Outre les nombreuses autres actions entreprises dans ce cadre, Amnesty International porte les situations de personnes, de groupes ou de communautés à la connaissance de décideurs qui sont à même de faire évoluer la situation, leur donne une meilleure visibilité en organisant des manifestations et des actions médiatiques, et attire l’attention de la communauté internationale par l’intermédiaire des médias et d’Internet.

Cette activité d’éducation aux droits humains peut être organisée dans différents cadres, comme dans une salle de classe, avec une association locale, en famille, dans un groupe de militant·e·s, en ligne ou hors ligne. En tant qu’animateur/animatrice, vous pouvez adapter l’activité afin qu’elle corresponde au mieux aux besoins et au contexte du groupe avec lequel vous travaillez. Par exemple, il peut être judicieux de tenir compte des connaissances des sujets abordés dont dispose déjà le groupe, de la taille du groupe et de la meilleure manière d’organiser votre activité en vue de favoriser la participation active, de l’environnement physique dans lequel est organisée l’activité et de toute restriction pouvant s’appliquer dans votre contexte. Lorsque les participant·e·s agissent en faveur d’une des personnes défendues cette année, échangez avec eux/elles afin de déterminer s’ils/elles peuvent le faire en toute sécurité.

Les participants et participantes ne reçoivent pas simplement des informations, ils explorent, discutent, analysent et s'interrogent sur des sujets liés aux cas abordés. Cette méthodologie est particulièrement importante en ce qui concerne les objectifs d’apprentissage plus larges car elle permettra aux participant·e·s :

de développer des savoir-faire et des compétences clés ;

de se forger leur propre opinion, de se poser des questions et d’acquérir une compréhension approfondie des sujets abordés ;

d’être acteurs de leur apprentissage et d’adapter les discussions en fonction de leurs intérêts, de leurs capacités et de leurs préoccupations ;

d’avoir suffisamment d’espace pour s’investir émotionnellement et développer leurs propres comportements.

 

Présentation des personnes en danger

Apprenez à faire le lien entre les situations de ces personnes et la Déclaration universelle des droits de l’homme

Télécharger ce manuel

Germain Rukuki - Burundi

Condamné à 32 ans de prison pour avoir défendu les droits humains

Télécharger ce manuel

Militant·e·s d’une marche des fiertés universitaire, Turquie

Poursuivi·e·s pour avoir célébré les droits des LGBTI

Télécharger ce manuel

Jani Silva - Colombie

Menacée pour avoir revendiqué un environnement sain

Télécharger ce manuel

Nassima al Sada - Arabie saoudite

Emprisonnée car elle défend les droits des femmes

Télécharger ce manuel

Gustavo Gatica - Chili

Rendu aveugle par la police pour avoir exigé la dignité et l’égalité

Télécharger ce manuel

Paing Phyo Min - Myanmar

Emprisonné pour un slam poétique

Télécharger ce manuel