7 courts-métrages sur la situation des réfugié-e-s recommandés par des spécialistes de l’éducation aux droits humains

Par Camille Roch

Les courts-métrages et les vidéos peuvent être de bons moyens d’ouvrir une discussion pour les enseignant-e-s, les éducateurs/trices, les modérateurs/trices ou pour quiconque souhaitant s’informer sur les droits humains. Voici sept vidéos disponibles gratuitement et recommandées par le réseau Éducation aux droits humains d’Amnesty International. D’une durée comprise entre une et 11 minutes, elles montrent la réalité de la vie des réfugié-e-s. 

1. People of nowhere

Dans ce court-métrage, Lior Sperandeo, qui a précédemment réalisé la série People of Mumbai, People of Nepal et People of Senegal, s’intéresse aux conséquences humaines du conflit syrien et aux déplacements de populations qui en découlent. La vidéo compile des images de personnes que le réalisateur a rencontrées et des scènes qu’il a filmées sur l’île grecque de Lesbos.

Réalisation : Lior Sperandeo

2015 / 1:58

2. A journey from Afghanistan (Seeking Refuge)

La série Seeking Refuge, qui a été récompensée, se compose de cinq courts-métrages d’animation. Chacun de ces courts-métrages se penche sur le sort d’un enfant réfugié et sur son adaptation à un nouveau pays. Racontée avec les mots d’un enfant de 10 ans, l’histoire d’Ali est celle d’un jeune garçon séparé de sa famille après avoir fui la guerre.

Regardez toute la série Seeking Refuge et découvrez le parcours de jeunes personnes ayant fui leur pays d’origine.

Réalisation : Salvador Maldonado et Andy Glynne (BBC)

2012 / 3:25

3. Then I came by boat

Dans ce court documentaire récompensé, Tri Nguyen se souvient de son enfance et de son départ du Vietnam, pays qui était alors déchiré par la guerre. Il raconte sa traversée de l’océan à bord d’un bateau en bois et la façon dont il a été reçu comme réfugié en Australie.

Réalisation : Marleena Forward et Ning Xue

2014 / 10:18

4. Malak and the boat

Ce premier court-métrage d’animation de la série Unfairy Tales, sorti pour le lancement de la campagne mondiale de l’UNICEF sur la crise des réfugiés syriens, attire l’attention sur les plus jeunes victimes du conflit syrien, qui sont obligées de fuir la guerre. À bord d’un frêle esquif, Malak, 7 ans, explique son périple à travers la Méditerranée.

Réalisation : Andre Holymeister (UNICEF)

2016 / 1:16

5. Une vie en suspens

Ce court-métrage raconte le quotidien d’Omar, jeune Somalien de 17 ans vivant dans un camp de réfugiés situé à la frontière tunisienne. Depuis que la guerre a éclaté en 2011, des milliers de réfugiés de Somalie, du Soudan et d’Érythrée qui vivaient en Libye ou y étaient en transit ont été contraints de chercher refuge dans les pays voisins. Ils attendent désormais dans des camps de réfugiés aux frontières tunisienne et égyptienne, sans pouvoir partir ni rester.

Réalisation : Nick Francis et Marc Silver (Amnesty International)

2012 / 6:53

6. Rain is beautiful

Ce court-métrage raconte la suite du périple d’Omar après Une vie en suspens. Omar est sur le point de quitter le camp de réfugiés de Choucha à la frontière tunisienne et de s’envoler pour une nouvelle vie en Suède. Ce court documentaire montre l’arrivée du jeune homme à l’aéroport et les premiers instants de sa réinstallation dans le pays.

Réalisation : Nick Francis et Marc Silver (Amnesty International)

2012 / 7:53

7. Lorsque vous n’existez pas

Dans ce court-métrage, le réalisateur imagine un scénario dans lequel les flux migratoires, tels qu’ils sont habituellement perçus en Europe, sont inversés : alors que de violents troubles contraignent des milliers de personnes à fuir l’Europe pour rejoindre l’Afrique, ces personnes sont amenées de force dans des camps de réfugiés et y sont enfermées par les autorités.

Lorsque vous n’existez pas s’inscrit dans le cadre de la campagne d’Amnesty International pour la défense des droits humains des migrants, des réfugiés et des demandeurs d’asile en Europe et à ses frontières.

Réalisation : Jon Drever (Amnesty International)

2013 / 2:10