Quoi de commun entre la soudure et la cuisson et les défenseurs des droits humains?

Slovenia,

Amnesty International Slovénie s’est adressé à un nouveau public dans les écoles techniques dans le cadre de leur Marathon Annuel des Signatures en soutien aux défenseurs des droits humains. Cela les a amené à s’aventurer au-delà des méthodes plus traditionnelles, dans le monde du sondage et du design assisté par ordinateur et à construire de nouvelles traditions au sein de davantage d’écoles pour leur Marathon le plus réussi à ce jour.

Un gâteau d’anniversaire en métal, créé et assemblé par les élèves d’un collège technique pour le 25 ème anniversaire d’Amnesty Slovénie. © Amnesty International

 

Quand le 25 ème anniversaire d’Amnesty International Slovénie a l’an passé coïncidé avec l’annuel Marathon des Lettres, ils se sont lancés un défi.

– Comment motiver assez les jeunes pour battre de nouveaux records en écrivant des lettres de solidarité pour le Marathon des Lettres le 10 Décembre?

Après la tenue du Marathon des Lettres les cinq dernières années, ils se sont maintenant fixés comme but d’encourager encore plus de monde à écrire des lettres à ceux qui subissent des violations des droits humains à travers le monde.

Par où commencer?

Amnesty Slovénie a déjà un programme d’éducation aux droits humains bien établi. Ainsi, Ana Čemažar Coordinatrice de l’Education aux Droits Humains, et ses collègues ont contacté leur réseau d’un réseau de 700 enseignants des écoles primaires et secondaires de Slovénie, grâce à un bulletin mensuel, pour les encourager à tenir des ateliers dans leurs écoles. Elle a envoyé aux professeurs deux séries de plans de leçon.

Un gâteau fait de métal pour célébrer le 25 ème Anniversaire d’Amnesty Slovénie. © Amnesty International.

Le plan de la première leçon fut basé sur les droits humains en général et a présenté une introduction au travail d’Amnesty (Human Rights Bingo). Le plan de la seconde leçon a expliqué le principe du Marathon des Lettres et décrit sommairement la situation des 9 défenseurs des droits humains (Workshop on Writing Appeals). Ces sessions ont permis aux élèves de prendre part au Marathon et ensemble ils ont écrit des lettres, des mots de solidarité et réalisé des dessins pour la campagne.

Cependant l’équipe d’Amnesty Slovénie a recherché quelque chose de nouveau:

– Comment les professeurs dans des écoles non universitaires, mais dans des écoles techniques et de mécanique pourraient-ils passionner les élèves pour les droits humains tout en suivant leur programme scolaire?

Les élèves avec le gâteau qu’ils ont dessiné et réalisé. © Amnesty International

Les élèves des collèges techniques ont été confrontés au défi de sortir des sentiers battus. Ensemble, ils ont décidé d’apporter un soutien au Marathon des Lettres en confectionnant des gâteaux avec différents matériaux.
Certains élèves ont fabriqué des gâteaux avec la traditionnelle pâte à crêpes tandis que d’autres ont utilisé du papier, ont découpé du polystyrène à l’aide d’un dessin sur logiciel de leur ordinateur (DLC), et d’autres même à à partir de métal ont assemblé des gâteaux très élaborés.

Suzana Slana conseillère de la communauté des élèves à Srednja šola za Strojništvo, Mehatroniko en Medije (Ecole Secondaire de Mécanique, a Celje, a pensé la première à réaliser ces gâteaux non comestibles, et a trouvé d’autres professeurs et d’autres élèves pour l’encouragervivement dans cette idée: “Le projet fut présenté en Octobre à l’assemblée des professeurs et des élèves. Nous avons confectionné les gâteaux en Novembre, et le projet s’est terminé le 19 Décembre- à la Journée Internationale des Droits Humains.”

Un gâteau en polystyrène, dessiné par les élèves est en train d’être découpé. © Amnesty International

“Le projet fut soutenu par des affiches, des circulaires de l’école, des bulletins électroniques et le bouche à oreille. Le 10 Décembre, nous avons installé trois éventaires à différents endroits du centre de notre école, nous y avons disposé les gâteaux et recueilli des signatures. Pour chaque appel écrit, les élèves ont reçu une part de vrai gâteau” que les professeurs avaient fait pour eux.

Les élèves présentent leur gâteau dessiné et découpé électroniquement. © Amnesty International

Le Marathon des Lettres le plus réussi

Les gâteaux ont été pris en photos et en tout les 91 photos ont été téléchargées sur le site web d’Amnesty Slovénie, les comptes de Facebook et de Pinterest et ont été publiées dans la revue d’AI Slovénie. 41 des gâteaux ont été faits par les élèves dans les écoles, les autres l’ont été par des organisations et des supporters d’Amnesty. Ces photos téléchargées sur Facebook ont été placées en tête d’une pétition à signer et d’un formulaire de donation. Zvezda (L’Etoile) la pâtisserie de Slovénie a aussi participé en confectionnant ‘les gâteaux d’Amnesty’ et en donnant 25 cents de chaque vente, rassemblant ainsi 2.000euros pour Amnesty International.

Les élèves d’un collège technique de Slovénie écrivant des lettres pour les défenseurs des droits humains sur du papier d’anniversaire qu’ils ont confectionné pour le 25 ème anniversaire d’Amnesty Slovénie.© Amnesty International

Au total, ils ont recueilli 13,977 signatures et lettres, avec 8,058 venant des écoles s’ajoutant aux 10,104 signatures et lettres de 2012 quand ils avaient reçu 4,284 lettres des écoles et ainsi avec une augmentation de 188% pour les écoles. Ils ont aussi remarqué que dans les écoles ceux qui avaient suivi des sessions d’éducation aux droits humains étaient plus enclins à rédiger des lettres entières pour communiquer directement leur solidarité aux 9 défenseurs des droits humains.

Lettres que deux élèves ont écrites à Miriam Lopez au Mexique. © Amnesty International

Créer de nouvelles traditions

Ana et ses collègues d’AI Slovénie ont gardé des contacts personnels avec les professeurs et les écoles en participant à des propositions d’aide, de conseil et de soutien. Les professeurs ont pu introduire l’exercice du Marathon des Lettres dans leurs leçons d’Anglais et leurs leçons de technologie et ainsi incorporer le thème à leurs programmes scolaires. Le feedback le plus marquant fut l’importance que revêt pour les professeurs le fait de recevoir le matériel avant Octobre pour avoir suffisamment de temps pour inclure le Marathon des Lettres dans le planning de l’année scolaire.

Professeurs et élèves ont signalé que le Marathon des Lettres est maintenant devenu une tradition dans leurs écoles et dans certains cas il s’est étendu à une journée ou une semaine complète d’activités ayant pour thèmes les droits humains, avec les élèves prévoyant et demandant quand le prochain Marathon va t’il avoir lieu.

Elèves du collège technique avec le gâteau qu’ils viennent de confectionner pour Amnesty Slovénie.© Amnesty International

Diplômes

Chaque école qui a participé a reçu un remerciement sous forme de diplôme pour avoir réalisé un gâteau ou pris part au Marathon des Lettres.

Cette campagne a montré comment faire participer les jeunes de Slovénie a une activité mondiale plus large et comment les aider à se sentir intégrés. Les élèves ont aimé partager leur travail et participer en ligne au téléchargement de leurs photos des évènements, ce qui leur a permis d’avoir la joie de participer au travail mondial de la communauté en vue du changement en faveur des droits humains.

Abonnez-vous aux articles de blog d'Education aux Droits Humains.