• Éducation

Une histoire visuelle de conscientisation au Burkina Faso

Par Luca Damiani Burkina Faso,

Dans la vidéo ci-dessous, Luca Damiani, artiste, photographe et sociologue visuel, fait part de ce qu’il a appris au cours de son étude du travail d’éducation aux droits humains de Amnesty International au Burkina Faso. Il explique son approche innovante et pluridisciplinaire, mélangeant les perspectives de l’artiste, du photographe documentaire et du sociologue en vue de créer un récit se passant délibérément de mots pour montrer visuellement les processus et impact de l’éducation aux droits humains, de la conception à la mise en œuvre. Ouvrant une fenêtre sur l’éducation aux droits humains auprès des enfants, des adultes et des aînés au Burkina Faso, ses publications et galeries d’images vont au-delà de la simple description des ateliers, des activités de théâtre et des méthodologies de participation active et capturent le sentiment de conscientisation menant au changement social. En tant qu’artiste, il a cherché à montrer comment la communication visuelle arrive à refléter l’émotion liée à ce processus et comment le reportage photographique peut interpeller des audiences bien au-delà du projet pour ouvrir de nouvelles voies et explorer davantage le potentiel de l’éducation aux droits humains. 

 Voir le documentaire photo

Ethnographie visuelle. © Luca Damiani - Amnesty International.

Dans la vidéo ci-dessous, Luca fait part de son expérience sur le processus d’élaboration d’une visualisation, à travers la photographie, des violations des droits humains. Il explique comment il rassemble des histoires vraies et des images réelles de violations des droits des enfants dans diverses situations, dans le but d’accroître la conscience sociale dans ce domaine au Burkina Faso et à l’étranger. Luca revient sur les risques et les dangers liés à la prise de photographies sur des sujets tels que le trafic d’enfants et la prostitution infantile et rappelle la nécessité d’une préparation sociale et culturelle avant le travail sur le terrain. Un autre aspect crucial de la production d’un montage visuel sur les violations des droits des enfants au Burkina Faso a été ses propres connaissances, spécifiques et détaillées, des droits humains, combinées à des considérations artistiques et esthétiques telles que la lumière et la composition. Le produit final de ce projet a été un récit visuel interpellant le public sur les différents contextes de la pratique des droits humains, y compris l’éducation aux droits humains, les communications et les campagnes.

Voir le documentaire photo sur les violations de droits des enfants au Burkina Faso

Abonnez-vous aux articles de blog d'Education aux Droits Humains