La lettre rédigée par İdil Eser depuis sa cellule en Turquie

Depuis juillet 2017, notre amie et collègue İdil Eser est détenue dans la section la plus sécurisée de la prison la plus sécurisée de Turquie.

İdil Eser, directrice d’Amnesty International Turquie, a été arrêtée avec neuf autres défenseurs des droits humains lors d’un séminaire qui se tenait à Istanbul. Ces arrestations ont eu lieu un mois seulement après le placement en détention du président d’Amnesty International Turquie, Taner Kılıç. Actuellement, huit des personnes concernées sont incarcérées et deux ont été libérées sous caution. Toutes sont sous le coup d’une enquête pour assistance à une organisation terroriste, une accusation grotesque et infondée. Ces défenseurs des droits humains n’ont rien fait de mal.

Encouragée par un mouvement de protestation international exigeant la libération de ces militants, İdil a rédigé une lettre. C’est un message de remerciement, d’espoir et de courage.

Prison de Silivri, bloc 9, le 12 septembre 2017

Je souhaite remercier chaleureusement Amnesty International et ses membres, ainsi que le Secrétariat international, le comité [d’Amnesty Turquie], les militants et toutes les personnes qui nous ont soutenus en signant la pétition demandant notre libération. Je pense également tout particulièrement à mes collègues qui poursuivent leur travail avec abnégation.

Bien entendu, mes remerciements vont également à mes amis, que je considère comme ma famille, même si nous n’avons pas de liens biologiques. Je suis extrêmement reconnaissante de vous avoir et je sais qu’être accompagnée dans la vie par des personnes telles que vous est une chance que peu rencontrent. Je suis désolée d’avoir déchargé mes responsabilités sur vos épaules.

Je regrette également le surplus de tracas auxquels mes collègues sont confrontés, car ils doivent désormais s’occuper de mon cas en plus de tous les autres. J’espère que mes compagnons d’infortune et moi-même pourrons vous retrouver bientôt.

Manifestation en faveur de la libération des défenseurs des droits humains. © Amnesty International

Dans cette affaire, j’ai acquis la conviction qu’Amnesty International joue un rôle primordial dans la défense des droits humains à l’échelle mondiale. J’ai toujours cru dans les méthodes de travail et les principes de notre organisation, et dans l’importance des droits humains. Soyez tous assurés que je reste inébranlable dans mes convictions. Je suis très fière d’être la directrice d’Amnesty International Turquie. Dans un monde où la division et la xénophobie progressent, la mission d’organisations telles que la nôtre est fondamentale.

Notre cause a encore renforcé la solidarité entre organisations de défense des droits humains, et je m’en réjouis. Mon vœu à présent est d’être dans le même bloc que mes amis arrêtés avec moi.

Idil Eser avec Pamuk, le chat du bureau. © Amnesty International Turquie

Ma musique, mes chats, mes amis et le travail me manquent.

Cependant, je vais bien, ne vous inquiétez pas pour moi.

Continuez votre travail, car il est juste.

İdil

Agissez pour İdil en demandant au gouvernement turc de la libérer, elle et les autres défenseurs des droits humains injustement emprisonnés en Turquie.