• Campagnes

Neuf choses que vous ignorez sans doute sur l'origine des fonds d'Amnesty

Par Ben Beaumont

Amnesty est surtout connue pour ses activités de recherche et de campagne, mais celles-ci ne seraient pas possibles sans les dons généreux de nos sympathisants. 

1. Nous n'acceptons pas d'argent des gouvernements...
…sauf dans des cas bien particuliers, notamment pour l'éducation aux droits humains, et ces fonds représentent moins de 1 % du total de nos revenus. Nous sommes indépendants de tout gouvernement, intérêt économique et courant politique ou religieux.

2. Plus de 81 % de nos revenus proviennent de dons de particuliers,
dont la majorité sont des versements mensuels. Avoir des rentrées régulières et prévisibles nous permet de mieux planifier nos activités de recherche et de campagne en faveur des droits humains. 

undefined

3. 95 % de nos revenus sont « non affectés »
C'est-à-dire qu'il n'existe aucune condition particulière pour leur utilisation. Nous pouvons donc utiliser l'essentiel de nos fonds dans les régions où c'est le plus nécessaire. Cela nous donne en outre la souplesse requise pour réagir promptement aux situations d'urgence, comme la crise actuelle en Syrie. 

undefined

4. La collecte de rue, ça marche
L'an dernier, la collecte en dialogue direct nous a permis de recueillir au moins 4 millions d'euros auprès de nouveaux sympathisants, malgré la difficulté de l'exercice. « Les gens nous évitent, font semblant de ne pas nous voir, évitent le contact visuel ou s'enfuient, relate Hannah Diaz, collectrice d'un jour en 2014. Et vous devez connaître l'action d'Amnesty sur le bout des doigts. En tant que représentant de l'organisation, vous devez être au fait des rapports et des campagnes en cours. » 

5. Le don fait de vous un(e) militant(e)
Vous n'avez pas besoin de descendre dans la rue et de brandir une banderole : en donnant, vous luttez pour la justice dans le monde entier. 

6. Les gens donnent en moyenne 90 euros par an,
soit moins de 1,73 euro par semaine. Mais sans un grand nombre de ces dons, nous ne pourrions pas poursuivre notre action en faveur des droits humains.

undefined

7. Les trois principaux domaines auxquels nous affectons l'argent que vous nous donnez sont...
...la protection des réfugiés et des migrants, la lutte contre l'utilisation à mauvais escient de l'appareil judiciaire et la défense de la liberté d'expression. 

undefined

8. Pour chaque euro affecté à la collecte de fonds, nous récoltons environ 3,40 euros
En outre, les sympathisants d'Amnesty sont très fidèles et nous accompagnent longtemps, ce qui témoigne de leur engagement en faveur d'un changement durable dans le domaine des droits humains. 

9. Donner est un jeu d'enfant
Cliquez sur le bouton « Faire un don », en haut de cette page, et suivez les indications. Vous prendrez part à un mouvement international dynamique qui se bat pour les droits humains dans le monde entier.

 

Cet article est également paru dans le numéro de janvier-mars 2015 du FIL, le magazine mondial d’Amnesty International.