Libérez Nassima al Sada

Nassima al Sada est emprisonnée en raison de son travail de défense des droits des femmes en Arabie saoudite. Il arrive que plusieurs mois s’écoulent sans qu’elle puisse voir ses enfants et son avocat. Signez la pétition maintenant et demandez sa libération.

Nassima a consacré sa vie à faire campagne en faveur des droits humains, et notamment en faveur des droits des femmes et des minorités en Arabie saoudite. Elle a courageusement milité pour que les femmes aient le droit de conduire et que le système de tutelle masculine soit aboli. Elle a risqué sa propre liberté pour exiger la liberté et l’égalité pour chaque personne dans le pays.

En 2018, les autorités saoudiennes ont arrêté Nassima en raison de son travail de défense des droits humains. Elle a été maintenue en détention à l’isolement pendant un an et n’a souvent pas été autorisée à voir ses enfants ou son avocat pendant plusieurs mois. Pendant que Nassima et d’autres militant·e·s saoudiens de premier plan sont emprisonnés en raison de leur travail de défense des droits humains, les autorités d’Arabie saoudite essaient de dissimuler les violations dont elles se rendent responsables en annonçant des réformes, comme la levée de l’interdiction de conduire en 2017.

Nassima a une plante dans sa cellule, elle lui rappelle le jardinage, une activité à laquelle elle adorait se consacrer lorsqu’elle était libre. Elle a sacrifié sa liberté pour que d’autres puissent jouir de la leur. Elle a maintenant besoin de votre aide. Avec une pression publique suffisante, nous pourrons faire libérer Nassima.

Agissez et appelez le roi d’Arabie saoudite à libérer immédiatement Nassima.

Appelez le roi Salman d’Arabie saoudite à :

  • libérer immédiatement et sans condition Nassima al Sada et toutes les femmes défenseures des droits humains/tou·te·s les défenseur·e·s des droits des femmes détenus uniquement en raison de leur travail pacifique de défense des droits humains ;
  • abandonner les charges retenues contre Nassima al Sada et toutes les femmes défenseures des droits humains/tou·te·s les défenseur·e·s des droits des femmes poursuivis en raison de leur travail de défense des droits humains.