Exigez une protection pour Nonhle Mbuthuma, défenseure des droits fonciers

Nonhle Mbuthuma est menacée car elle essaie d’empêcher une compagnie minière de s’approprier ses terres. Pourquoi le gouvernement ne la protège-t-il pas ?

Nonhle est une agricultrice et ses terres ancestrales sont tout pour elle. « Quand vous prenez mes terres, vous prenez mon identité. » Mais Nonhle et sa communauté du Cap-Est risquent de tout perdre parce qu’une compagnie minière veut les expulser de leurs terres.

« Ces terres appartenaient à ma grand-mère, qui en avait hérité de ses grands-parents. Que vais-je laisser à mes enfants ? L’exploitation minière n’est pas une option. » – Nonhle

Nonhle et d’autres membres de sa communauté ont mené une campagne de résistance. Ils ont créé le Comité de crise d’Amadiba (ACC) pour unir les habitants de cinq villages dans un combat commun contre l’entreprise. Depuis, Nonhle fait l’objet de manœuvres d’intimidation et de menaces incessantes.

Elle est réellement en danger. Un autre dirigeant communautaire a été tué par balle en 2016, et Nonhle était la suivante sur la « liste des cibles à abattre ». Mais elle est déterminée à continuer à se battre pour défendre ses terres.      

Le gouvernement sud-africain est tenu de protéger Nonhle des menaces et des violences, mais ne fait pourtant rien.

Signez la pétition et demandez au gouvernement sud-africain de protéger immédiatement Nonhle.

Si nous nous unissons tous pour soutenir Nonhle, nous pouvons faire en sorte qu’elle soit protégée.