Soutenez une personne courageuse : défendez Sakris

« Je m’appelle Sakris Kupila. J’ai 21 ans et je suis étudiant en médecine en Finlande. J’étais encore un adolescent quand je me suis rendu compte que j’étais transgenre et que le genre qui m’avait été assigné à la naissance ne correspondait pas vraiment à la réalité.

Cela faisait des années que les choses étaient difficiles pour moi, j’étais déprimé et renfermé, j’essayais de trouver un moyen de grandir dans un monde qui voulait m’imposer un rôle qui ne me correspondait pas du tout. Quelques années plus tard, je me suis rendu compte d’autre chose : je ne pourrais pas vivre ma vie sans passer par une transition, qui me permettrait enfin de vivre de façon naturelle et confortable.

Cependant, selon la législation actuelle sur la reconnaissance de l’identité de genre à l’état civil, il faut pour cela avoir plus de 18 ans, se soumettre à un diagnostic psychiatrique et se faire stériliser ou être stérile. Je ne suis pas stérile et je ne veux pas l’être.

Je me souviens du moment où j’ai compris que je devrais être stérile pour modifier mon genre à l’état civil. C’était terrible, et je n’étais encore qu’un enfant. Je savais que, d’après le gouvernement, je ne devrais pas avoir le droit, même potentiel, d’avoir des enfants. Je me suis senti très mal. J’avais l’impression d’être différent, anormal. Comme si on ne me considérait pas comme un humain à cause de mon identité de genre. Cela me rendait malade.

Parce que je défends les droits des personnes transgenres, je subis des actes de harcèlement, d’intimidation, des menaces de passage à tabac et des comportements ouvertement hostiles, autant d’attaques qui m’ont forcé à interrompre mes études pendant un an. »

Soutenez une personne courageuse en défendant Sakris : exigez que le gouvernement finlandais soutienne les défenseurs des droits transgenres comme Sakris et modifie la procédure juridique de changement de genre pour qu’elle soit rapide, accessible et respectueuse des droits humains.