Empêchez le gouvernement du Nicaragua de contraindre des familles à quitter leurs foyers

Au Nicaragua, des milliers de personnes pourraient être forcées de quitter leurs foyers d’un instant à l’autre pour laisser place à la construction d’un grand canal qui coupera le Nicaragua en deux.

À l’origine de ce projet : un accord secret de plusieurs milliards de dollars que le gouvernement a passé en 2013 avec une entreprise privée basée à Hong Kong. Cet accord suspect incluait l’adoption de la Loi 840, qui pourrait permettre l’expulsion forcée de personnes sans consultation préalable de celles-ci. Ce faisant, le gouvernement nicaraguayen a bafoué le droit national et international.

Résultat : des milliers de familles se retrouvent sans autre choix que d’abandonner leurs terres et leur mode de vie, c’est-à-dire leurs moyens de subsistance.

Mais les communautés touchées ont décidé de riposter. Malgré les menaces et le harcèlement dont elles font l’objet, bon nombre des personnes affectées ont bâti un mouvement qui lutte pour l’abrogation de la Loi 840.

Si nous agissons dès maintenant, nous pourrons ensemble soutenir ces personnes dans leur combat pour conserver leurs foyers. Signez notre pétition et appelez le gouvernement du Nicaragua à :

  • abroger la Loi 840 pour respecter les normes relatives aux droits humains et empêcher les expulsions forcées ;
  • veiller à ce qu’une véritable consultation de toutes les personnes susceptibles d’être concernées par la construction du canal ait lieu ;

Nous remettrons vos signatures au gouvernement nicaraguayen pour donner plus de poids aux voix de celles et ceux qui se battent déjà pour leurs droits au Nicaragua.