• Action

Vos conversations sur Skype ne sont pas privées

Nous sommes nombreux à dépendre de Skype pour partager des instants précieux avec notre famille, prendre des nouvelles de nos amis, ou organiser du travail avec des collègues à l'autre bout du monde. Cependant, nos conversations intimes sur Skype ne sont pas aussi privées que l'on pourrait le croire.

Les gouvernements peuvent nous espionner, et les criminels peuvent pirater nos données personnelles. Les défenseurs des droits humains et les journalistes à travers le monde sont particulièrement vulnérables à la surveillance illégale par les gouvernements lorsqu'ils utilisent Skype.

Bien qu'il soit édité par Microsoft, l'une des plus grosses entreprises du secteur des technologies au monde, Skype ne dispose toujours pas d'un système de chiffrement de bout en bout, pourtant l'un des meilleurs moyens de protéger nos appels et nos messages des oreilles indiscrètes.

De nombreux autres services de messagerie, notamment WhatsApp et l'application d'Apple FaceTime, disposent d’un système de chiffrement de bout en bout. Alors pourquoi pas Skype?

Demandez à Microsoft de protéger la vie privée sur Skype

  • Microsoft doit intégrer le chiffrement de bout en bout pour toutes les communications sur ses services Skype.
  • Microsoft doit informer ses utilisateurs du niveau de chiffrement mis en place sur Skype et de la manière dont cela permet de protéger leur droit à la vie privée et à la liberté d'expression.