Iran. Libérez Nasrin Sotoudeh immédiatement

Nasrin Sotoudeh, une éminente avocate iranienne spécialiste des droits humains, a été condamnée à 38 ans de réclusion et à 148 coups de fouet pour avoir défendu les droits des femmes et protesté contre la législation qui impose le port du hijab (voile) en Iran.

Une nouvelle condamnation à 33 ans de réclusion porte à 38 ans la durée cumulée des peines prononcées à l’encontre de Nasrin, à l’issue de deux procès manifestement iniques. Nasrin a consacré sa vie à la défense pacifique des droits humains, notamment des femmes qui manifestent pacifiquement contre la législation dégradante qui impose le port du hijab en Iran.

Dans ce pays, les femmes et les jeunes filles ne sont autorisées à sortir de chez elles que si elles se couvrent la tête d’un foulard et les membres de vêtements amples. Nasrin voulait faire changer les choses et c’est pour cela qu’elle a été emprisonnée.

Sa peine est la plus lourde prononcée à l’égard d’un·e défenseur·e des droits humains en Iran ces dernières années, ce qui laisse à penser que les autorités renforcent la répression. Nasrin est séparée de son mari et de ses deux enfants et ne peut plus mener ses activités importantes en tant qu’avocate spécialiste des droits humains.

Appelez le guide suprême de l’Iran à faire libérer Nasrin Sotoudeh immédiatement et sans condition et annuler ses condamnations sans délai.