Iran : libérez Nasrin Sotoudeh

Plusieurs personnes ont été testées positives au COVID-19 dans des prisons d’Iran. Cela suscite de vives inquiétudes quant au sort des prisonniers et prisonnières dans le pays, notamment l’avocate spécialiste des droits humains et prisonnière d’opinion Nasrin Sotoudeh. Passez à l’action et demandez sa libération immédiate.

À la suite de deux procès manifestement iniques, Nasrin Sotoudeh, une éminente avocate iranienne spécialiste des droits humains, a été condamnée à 38 ans de réclusion et à 148 coups de fouet pour avoir défendu les droits des femmes et protesté contre la législation discriminatoire et dégradante qui impose le port du voile en Iran. Nasrin Sotoudeh consacre sa vie à lutter pacifiquement pour les droits humains.

Plusieurs cas confirmés de COVID-19 ont dernièrement été recensés dans des prisons iraniennes. Cela suscite de vives inquiétudes pour les prisonniers et prisonnières, comme Nasrin, qui pourraient contracter le virus. La population carcérale est particulièrement exposée car elle ne peut pas appliquer les mêmes mesures de distanciation sociale et d’hygiène que les personnes de l’extérieur.

Dans tout l’Iran, des prisonniers et prisonnières alertent sur le fait que les autorités ne protègent pas suffisamment la population carcérale contre la propagation du virus. Nombre d’entre eux et elles ont demandé aux responsables de s’attaquer aux problèmes de la surpopulation et du manque d’hygiène et d’installations sanitaires, qui les exposent à un risque accru de contracter le COVID-19. Certains prisonniers et prisonnières ont été privés de soins médicaux adaptés, ce qui les rend encore plus vulnérables en cas de contamination.

Nasrin est l’une des centaines de prisonniers et prisonnières d’opinion d’Iran. Personne ne devrait avoir à passer ne serait-ce qu’une seule journée en prison pour avoir exercé ses droits pacifiquement.

Appelez le guide suprême de l’Iran à faire libérer Nasrin Sotoudeh immédiatement et sans condition et annuler ses condamnations sans délai.