• Action

Min Aung Hlaing : dites stop au nettoyage ethnique au Myanmar

Nous vous présentons Min Aung Hlaing, commandant en chef des forces armées du Myanmar. Cet homme a le pouvoir de mettre fin au nettoyage ethnique qui a lieu dans l’État d’Arakan.

Nous voulons qu’il ordonne à ses soldats de mettre fin à la campagne de violences qui a contraint plus de 500 000 Rohingyas à s’enfuir de chez eux le mois dernier.

Des gens meurent en essayant d’échapper aux atrocités commises au Myanmar. Ainsi, l’une des dernières tragédies en date s’est produite quand un bateau transportant plusieurs dizaines de réfugiés a chaviré au large des côtes du Bangladesh. Plus de soixante personnes, dont des enfants, auraient péri.

Ceux qui sont restés sur place demeurent en danger ; les autorités du Myanmar restreignent leur accès à l’aide humanitaire dont ils ont absolument besoin, et n’autorisent pas les organisations internationales, y compris l’ONU, à se rendre dans cette région.

Les autorités du Myanmar tentent d’empêcher le reste du monde de voir ce qui est en train de se produire sur le terrain.

Cette crise des réfugiés est celle qui, au niveau mondial, connaît le développement plus rapide. Il s’agit d’un nettoyage ethnique, et le commandant en chef des forces armées, le général Min Aung Hlaing, doit mettre un terme à ces violences maintenant.

Signez la pétition demandant au général Min Aung Hlaing de :

  • mettre immédiatement fin à la campagne de violences et d’atteintes aux droits humains menée par l’armée ;
  • veiller à ce que les intervenants humanitaires, les Nations unies, les journalistes indépendants et les observateurs des droits humains aient accès librement et sans entrave à l’État d’Arakan, et garantir leur sécurité.

Nous allons continuer d’envoyer vos signatures au commandant en chef des forces armées. Nous continuerons que tant que les violences se poursuivront. Signez maintenant.