Guinée. Demandez aux autorités de libérer Oumar Sylla

Un mois après sa libération, le militant prodémocratie Oumar Sylla, alias Foniké Mengué, a de nouveau été arrêté et placé arbitrairement en détention. Oumar Sylla est un prisonnier d’opinion. Demandez sa libération immédiate et sans condition.

Oumar Sylla (alias Foniké Mengué), militant en faveur de la démocratie et coordonnateur de la mobilisation du Front national pour la défense de la Constitution (FNDC), a été arbitrairement arrêté le 29 septembre.

Il est faussement accusé de « participation à un attroupement susceptible de troubler l’ordre public » et actuellement détenu à la prison de Conakry. Les policiers ont refusé de le laisser contacter ses avocats pendant sa détention au siège de la Direction centrale de la police judiciaire.

Le jour de son arrestation, Oumar Sylla, sur une moto, accompagné d’un ami, parcourait les rues du quartier Matoto pour inciter les gens à participer à une manifestation contre la candidature d’Alpha Condé aux élections présidentielles du 18 octobre. Les policiers, sans lui présenter un mandat d’arrêt, ont procédé à son arrestation de force en arrachant sa chemise et son masque et en lui blessant la main et le doigt.

C’est la deuxième fois cette année que les autorités arrêtent et détiennent arbitrairement Oumar Sylla dans le but de le faire taire et de réduire les efforts de mobilisation du FNDC contre la candidature du président Alpha Condé à un troisième mandat.

Joignez-vous à nos membres et sympathisant·e·s pour demander la libération immédiate et sans condition d’Oumar Sylla.

Écrivez un courriel aux autorités guinéennes pour exiger le respect de la liberté d’expression.

Il est temps de mettre fin au harcèlement, aux manœuvres d’intimidation et aux arrestations visant des membres de la société civile et d’autres personnes qui n’ont fait qu’exercer pacifiquement leur droit à la liberté d’expression.