• Campagnes

Halte à l’horreur dans les prisons de Syrie

Les meurtres, la torture, les disparitions forcées et les exterminations perpétrés à Saidnaya depuis 2011 l'ont été dans le cadre d’attaques systématiques menées par le gouvernement syrien contre la population civile.

Les violations des droits humains commises à Saidnaya s'apparentent à des crimes contre l'humanité et doivent faire l'objet d'enquêtes.

Le gouvernement syrien doit laisser des observateurs indépendants enquêter sur les centres de détention violents en Syrie dès maintenant.

Écrivez à la Russie et aux États-Unis pour leur dire d’utiliser leur influence au niveau international pour veiller à ce que des observateurs indépendants soient autorisés à mener des enquêtes sur les conditions dans ces centres de détentions où la torture sévit.

* Veuillez noter que cet email sera envoyé directement aux gouvernements russe et américain. Si vous ne souhaitez pas révéler votre identité, nous vous conseillons d'utiliser un pseudonyme pour votre nom et votre courriel.