L’Argentine pourrait bientôt dépénaliser l’avortement – Faites entendre votre voix !

Des centaines de milliers d’Argentin-e-s sont descendu-e-s dans la rue pour soutenir un projet de loi qui garantirait l’accès à des avortements sûrs et légaux.

Actuellement en Argentine, comme dans de nombreux autres pays du monde, l’avortement constitue une infraction, sauf dans des circonstances exceptionnelles. Les femmes et les filles enceintes qui ne peuvent pas ou ne souhaitent pas poursuivre leur grossesse sont souvent confrontées à un choix impossible : mettre leur vie en danger ou aller en prison. C’est pourquoi, chaque année, un demi-million de femmes et de filles enceintes risquent leur vie en ayant recours à un avortement sans bénéficier des soins médicaux qui devraient leur être prodigués par des professionnels qualifiés. Depuis 1983, plus de 3 000 ont succombé à des avortements dangereux.

Le 14 juin 2018, sous la pression de l’opinion publique, la Chambre des députés s’est prononcée en faveur de la dépénalisation de l’avortement lors d’un vote historique. Les militants seront encore dans la rue prochainement, lorsque le Sénat prendra la décision finale. La vie de nombreuses femmes d’Argentine en dépend et la population a besoin de votre soutien pour convaincre le Sénat de faire le bon choix.

Faites entendre votre voix et signez la pétition appelant les sénateurs et sénatrices argentin-e-s à écouter leurs concitoyen-ne-s et à permettre l’accès à des avortements sûrs.

Le projet de loi est tout près d’emporter l’adhésion d’un nombre suffisant de sénateurs pour être adopté. Nous transmettrons la pétition avant le vote du Sénat et veillerons à ce que nos voix soient entendues au moment crucial.

Campaign Closed