À Chypre, les migrants irréguliers sont traités comme des criminels